Voyage  Evasion  Découverte 

                                                                                                                                                   By Steph

BLOG POUR LES AMOUREUX DES VOYAGES

Voyage Evasion Decouverte
Facebook

        ——————————————————————————————————————————————————————————————————————————

       ÎLES MALTAISES - MALTE - COMINO - GOZO






















5 000 d'histoire…


Véritable musée à ciel ouvert au cœur de la Méditerranée, ce minuscule archipel, possède un charme irrésistible et inattendu. Ce petit groupe de 8 îles se dresse fièrement entre orient et occident. C'est au large de la Sicile et de la Tunisie, au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée, que s’égrènent ces petites îles. 

Peuplé depuis le Néolithique, l’archipel de Malte, a toujours été convoitée entre les différentes civilisations environnantes. Au fils 

du temps, c'est devenu l’un des plus prestigieux bastions de l’Occident chrétien et un mélange réussi de culture européenne et orientale. Avec sa pierre calcaire couleur miel, ses sites néolithiques, ses châteaux médiévaux et ses villes fortifiées, ce voyage vous transporte sur plus de 5 000 ans d'histoire.  

Malte est connue avant tout pour ses citées de La Valette et de Mdina. Fondé par les chevaliers de Saint-Jean, ce patrimoine exceptionnel, avec ses ruelles étroites et ses hautes maisons aux façades baroques ornées de bow-windows en pierre taillées ou en bois, est une invitation à la découverte et à la détente. 

Le soleil omniprésent, son eau cristalline, et son art de vivre en terrasse rappelle un peu la Sicile voisine.

Ce petit pays accueillant et serein, vous fera découvrir aussi sa nature authentique et sauvage qui regorge tant d’autres trésors naturels. 

Pour encore plus de dépaysement, direction l’île voisine de Gozo. Plus authentique que sa 

grande sœur, l'île de Malte, elle offre calme et sérénité. Sans oubliée sa petit sœur, l'île de 

Comino, coincée entre Gozo et Malte. Cette île minuscule de 3 km2 est un petit paradis. 

Avec ses eaux couleur turquoise et sa nature sauvage, c'est un endroit idéal pour le farniente 

et la baignade. 


À la fin de l'été 2021, je voulais prendre un peu de vacances. Même avec cette période de 

Covid19, il m'était impossible de me dire que je ne voyagerai pas cette année. Mon choix 

vacillait entre l'Ouzbékistan ou les Îles Canaries. Le premier choix était un peu compliqué par qu'il se situe en dehors de l'Europe et j'appréhendais d'être obligé de faire une septaine. Mon deuxième choix était le bon mais en voyant un reportage à la télévision sur Malte, je me suis décidé pour cette destination européenne. 


Plusieurs amis et connaissances, nous ont dit ; “ Mais pourquoi, vous partez 13 jours à Malte, c'est trop long et il n'y a pas grand-chose à voir ??? “. Heureusement que je ne les ai pas écoutés...

En préparant mon voyage, j'ai découvert que ce petit archipel offrait énormément de points d'intérêts. Beaucoup plus que ce que j'avais vu dans le reportage. Nous sommes partis à deux début octobre pour 13 jours de voyage à la découverte du plus petit pays Européen. Pour nous y rendre, nous avons pris les compagnie aériennes AirFrance et AirMalta. 


COVID-19 POLICY

Une fois les billets achetés, vous recevrez un email pour vous dire qu'il faut vous renseigner sur les mesures spécifiques mises en place par AirMalta.

 

“ Cher Monsieur 

Nous vous remercions de votre confiance. Vous allez voyager à bord d’un vol effectué par notre partenaire AIR MALTA.

Votre santé est au cœur de nos préoccupations. Dans le contexte de crise sanitaire que nous vivons actuellement, AirFrance et ses compagnies partenaires mettent en œuvre des dispositions exceptionnelles afin de vous garantir un voyage en toute sécurité.

Nous vous invitons à prendre connaissance des mesures spécifiques mises en place par la compagnie AIR MALTA “.


Un lien vous dirigera vers une page du site d'Air Malta pour remplir le : COVID-19 POLICY. C'est obligatoire pour pouvoir monter dans l'avion de la compagnie. Ce qui est absurde, c'est qu'une fois arrivée à l'aéroport de La Valette, vous devrez le remplir une fois de plus mais à la main et en anglais... Du coup, pour passer une pseudo douane, vous devez faire la queue pour accéder au fameux document pour enfin le remplir et le présenter à des contrôleurs peu aimables. 

Ils refusent le document préalablement rempli chez vous !!! Pourquoi faire simple lorsque l'on peut faire compliquer... 


Comment se déplacer sur les îles ? 


Pour se déplacer sur les îles, vous avez le choix ; 


Si vous restez sur La Valette


I°) La marche à pied : Pas cher et parfait pour la visite de La Valette et des Trois Citées. 


II°) Les navettes ferries rapides : Que vous soyez à La Valette et vous vouliez visiter les trois Citées ou encore vous voulez passer quelques heures pour des emplettes dans la petite ville balnéaire de Tas-Sliema en face de La Valette, le plus simple est d'utiliser les navettes ferry rapides. C'est beaucoup plus sympa et rapide. La vue sur La Valette est superbe et ce n'est pas cher. 

Tarifs : 1,50 € l'aller simple ou 2,80 € l'aller/retour –Pour les jeunes et les séniors 0,50 € l'aller simple et 0,90 € l'aller/retour.

Durée : 10 mn – Lien pour les horaires : Valletta Ferry Services 






                            Carte navette ferry La Valette - Les 3 Citées                  Carte navette ferry La Valette - Sliema


III°) La location de scooter, de quad ou de vélo : Idéal, si votre séjour est court pour visiter un peu les alentours de La Valette. 


IV°) La location de voiture : Liberté et indépendance... Vous devez avoir plus de 18 ans mais pour certains loueurs de voitures, plus la personne est jeune, plus le prix est élevé. Moins de 23 ans (voir 25 ans pour certains loueurs), prenez garde aux prix affichés sur les panneaux ou les sites internet des loueurs. Pour le plus “jeune“ âge, le prix est parfois revu à la hausse. Donc ne vous fiez pas au prix proposer car il peut changer. Pour les plus de 75 ans, il ne sera pas possible de louer une voiture. Notez qu’entre 71 et 75 ans, les conducteurs paient un supplément (autour de 10 €/jour).

Si non, vous trouverez un peu tous les prix mais pour moi mieux vaut louer avec des loueurs connus. Bien vérifier les conditions car certains comme Goldcar location sont à éviter. Ils demandent une caution très élevée et louent les voitures “réservoir vide”, le prix de ce dernier étant donc à ajouter à la location de la voiture dès le départ. Privilégier les agences internationales de l'aéroport, vous aurez un large choix et elles sont plus sérieuses. 


Quelques conseils utiles


- Le permis national français suffit. 


 - La conduite est à gauche : À savoir que les Maltais ne roulent ni à droite ni à gauche, mais souvent en plein milieu de la route ! De plus ils n’ont pas l’air de savoir à quoi sert un clignotant. Prudence, donc... 


- Le port de la ceinture est obligatoire.


- La vitesse est limitée : 80 km/h sur les routes et à 50 km/h dans les agglomérations. Et pas de dépassements intempestifs car 

malgré la petite taille du réseau, il y a quelques radars !


- Les pompes à essence : Elles sont suffisamment nombreuses, mais rares sont les stations qui acceptent les cartes de paiement et ils n'aiment pas trop les billets de 50 € ou 100 €. Pensez toujours à avoir de la monnaie en 10 et 20 €. Elles sont généralement fermées le dimanche. Dans ce cas, on paie en billets dans des automates avant de se servir en carburant.


- Les ronds-points sont très nombreux : Attention, ils sont évidemment à prendre dans le sens des aiguilles d’une montre... C'est aussi la foire d'empoigne ! Certains très fréquentés, sont de vrais manèges. C'est à celui qui osera se glisser dans cette circulation rotatoire sans fin. Bon courage !


- Stationnement à Malte et Gozo dans les villes : Attention aux zones de stationnement, Il y a plusieurs couleurs de délimitation. 

En vert signifie que le stationnement est résidentiel. 

En bleu, qu’il est soit payant (parcmètre à pièces), soit qu’il faut mettre le disque (dans les véhicules de location, il est généralement glissé dans une pochette plastique collée au pare-brise). Bien vérifier le jour et la durée autorisée de stationnement.

En blanc, elles sont gratuites et sans limitation de durée.

Et si beaucoup de parkings publics sont en principe gratuits, il ne vous sera jamais reproché de glisser une pièce au gardien, environ 0,50 €.


- Dans les petites villes intérieures : Beaucoup de sens uniques ou de rues très étroites qui peuvent, elle être en double sens, ce qui rend l'accès au centre-ville un peu compliqué.


- En cas d'accident : Ne pas bouger sa voiture avant l'arrivée de la police (Tél. 112), même si vous gênez la circulation.


- Lorsque vous récupérez votre voiture chez le loueur : Toujours bien faire le tour de la voiture, encore plus qu'ailleurs, les parcs 

de voitures de location sont couverts et assez sombres. N'hésiter pas à allumer la torche de votre portable pour bien ausculter la 

carrosserie et de faire des photos au cas où. Pareil pour le niveau du réservoir d'essence. Photographiez-le avec le kilométrage, vous ferez de même le jour de la restitution pour éviter une polémique du plein d'essence. N'oubliez pas qu'ils prennent une caution de plus de 50 € au cas où vous rendiez la voiture sans le plein. J'ai entendu plusieurs récits racontant que le loueur avait encaissé la caution quelques jours après le rendu de la voiture alors que les clients avaient fait le plein... 

 

Bonne location


V°) Les taxis officiels blancs : Il vaut mieux éviter car ils sont un peu chers.


VII°) Les VTC : Il y a deux sociétés à Malte, Ecabs ou iGo. Vraiment pratique de commander ce service de n’importe où depuis 

son application mobile ! Vous trouverez les applis à télécharger sur App Store ou sur Google play. Certains mettent même à votre disposition le wifi gratuit. 


Si vous restez plus longtemps et voulez visiter les alentours


VIII°) Les bus publics : Sympa et pas cher si vous avez le temps. Compter entre 1,50 € le trajet l'hiver, 2 € l'été et 3 € la nuit. Il existe un forfait illimité pour 7 jours à 21€. 


IX°) Les bus panoramiques à arrêts multiples City Sightseeing : On les trouve sur l'île de Malte et de 

Gozo. À Malte, il y a deux circuits, le rouge pour le Sud et le bleu pour le Nord. 

C'est 20 € par personne pour les deux circuits - Ouvert de 9h à 15h. 

Sur l'île de Gozo, il y a aussi deux circuits, le bleu pour le l'Est et le violet pour l'Ouest.  

C'est 18 € par personne pour les deux circuits - Ouvert de 9h45 à 15h45. 



X°) Les Ferries : Pour aller de Malte à Gozo ou encore à Comino, ils sont indispensables. Que vous ayez

une voiture ou que vous soyez à pied, c'est un transport rapide et régulier idéal pour passer d'île en île.  

Lien : Comino Ferries – 25 mn de trajet – 13 € aller/retour par personne et 7 € pour les enfants (5 à 12 ans)

Lien : Gozo Channel – 25mn de trajet – 15,70 € pour la voiture et son chauffeur et 4,65 € par passagers supplémentaires. Vous ne payez qu'au retour. 


J'ai opté pour une location de voiture pour faire notre périple en totale indépendance. Mais nous avons commencé notre location de voiture deux jours après notre arrivée car nous n'en avions pas besoin pour visiter La Valette. 


L'île de Malte : Malta


La Valette : Il-Belt Valletta                                                                  Ville coup de cœur


Cette minuscule capitale de la république de Malte, est une cité fortifiée fondée par les chevaliers de Saint-Jean, un ordre catholique romain, en 1566. Son nom était Humilissima Civitas Vallettae « Très Humble Ville de La Valette », du nom du grand maître Jean de Valette de l'ordre hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem. 

La ville est connue pour ses musées, ses palais et ses imposantes églises. C'est une vraie merveille, elle comporte de nombreux bâtiments de l'époque où cet ordre était souverain de l'archipel maltais entre 1530 et 1798. 

L'Unesco a d'ailleurs recensé à La Valette plus de 320 monuments sur une superficie de 55 hectares, concentration exceptionnelle dans le monde. La ville est par ailleurs inscrite sur sa liste du patrimoine mondial de l'humanité depuis 1980. 

Vous ne saurez plus où donner de la tête, partout où vous regarderez, vous serez subjugués par toute cette beauté. Très bien restaurées, avec ses ruelles aux larges escaliers de pierre, ses grandes places entourées de terrasses de café, ses bâtiments d'exceptions baroques magnifiquement décorés et ses façades en pierre couleur miel finement sculptées, cette ville vous émerveillera et rendra votre visite inoubliable. Cela a été un vrai coup de cœur pour nous ! 

Le premier jour, visite de La Valette...




















La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette

S'il y a UN monument à voir, c'est celui-ci... Une cathédrale catholique située au cœur de la ville qui fut construite entre 1573 et 1577 par les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Son extérieur est assez austère mais par contre son intérieur est extraordinaire. Elle fut décorée magnifiquement par Mattia Preti de 1662 à 1667. C'est un chef-d’œuvre de l'art baroque. On m'avait prévenu de la beauté des lieux mais comme tous les visiteurs j'ai été subjugué. C'est vraiment somptueux, les colonnes sont entièrement sculptées et recouvertes d’or, des fresques immenses également recouvertes d'or ornent les murs et les plafonds sont richement décorés de peintures représentant la vie de saint Jean-Baptiste, en 18 épisodes. Le sol est recouvert de dallage de plaques tombales incrustées de marbre polychrome, où sont représentés 405 chevaliers de l'ordre de Saint-Jean. Des épitaphes de ces illustres Chevaliers sont inscrites en latin et chaque plaque est imagée de blasons et de scènes allégoriques de la vie du défunt accompagnés d’évocations funèbres. Huit magnifiques chapelles honorent les huit langues différentes des chevaliers. Il y a aussi une crypte qui renferme les 12 tombes de grands maîtres mais elle est fermée aux visiteurs. 

Informations : Durée de la visite : Environ 1h – Heures d'ouverture : Du lundi au vendredi 9h30 – 16h45 et le samedi 9h30 – 12h45 Fermé le dimanche – Adultes 15 € – Séniors et étudiants 12 € – Gratuit pour les enfants âgés de moins de 12 ans – (Les talons sont interdits)



















Le Palais des Grands Maîtres :

Il se trouve derrière la cathédrale, c'était la résidence des Grands Maîtres de l'ordre de Malte et c'est devenu aujourd'hui le bureau de la présidence de Malte. À l’intérieur du palais, vous découvrirez les appartements d’états 

comprenant notamment la salle du Conseil avec ses magnifiques tentures tissés par la 

manufacture des Gobelins. Vous passerez par la salle des diners officiels puis celle du 

Grand Conseil, sans oublier le salon d’attente des 16 pages. Enfin vous pourrez 

découvrir le salon des ambassadeurs qui servait à recevoir les illustres invités du Grand 

Maître et où le président maltais accueille maintenant ses hôtes étrangers. La décoration 

dans les salles et les couloirs est riche et soignée. Les plafonds sont magnifiquement 

décorés de peinture et sur le sol en marbre est décoré 

des écussons des différents maîtres de l’Ordre qui ont résidé dans ce palais.

Dans ce qui servait autrefois d’écuries, vous visiterez l’armurerie qui regroupe une collection impressionnante d’armures et d’armes toutes portées par les chevaliers et les Grands Maîtres.

Informations : Horaires : Lundi à vendredi 10h - 16h (Samedi et dimanche 16h30) –  Prix d'entrée : Adulte 10 €


Le Lower Barraka Garden

Un joli jardin arboré situé sur le bastion St James permettant d’admirer la vue splendide 

sur la mer et les Trois Cités qui se trouvent juste en face de La Valette. On y voit aussi 

un monument très photogénique : le Siege Bell War Monument



Upper Barrakka Gardens

C'est un point culminant des bastions de La Valette où vous pourrez profiter d’une magnifique vue sur le seul port naturel méditerranéen avec en toile de fond Les Trois Cités. Pour la petite histoire, il a été construit en 1661 comme jardins privés et terrains d’entraînement pour les Chevaliers. Les Arcades de la fin du jardin étaient, à l’origine, couvertes mais après la Révolte des Prêtres en 1775, le Grand Maître a pensé que les conspirateurs utilisaient ces coins sombres pour des rassemblements, c’est pourquoi le plafond a été retiré. Le public a pu entrer dans le jardin seulement quand l’Occupation Française se termina en 1800.










De la terrasse vous dominerez The Saluting Battery. Tous les jours à midi et à 16h, des coups de canon sont tirés, pour commémorer l'usage de l'importante batterie qui du 16e siècle à la seconde guerre mondiale rythmait la vie militaire de La Valette. 








La Casa Rocca Piccola

À quelques mètres de la place Saint Georges se trouve un magnifique hôtel particulier du XVIe siècle ; La Casa Rocca Piccola. Cette splendide demeure appartient à la famille du Marquis De Piro. Cette demeure porte le nom de son premier propriétaire, l'Amiral Don Pedro La Rocca. C'est le seul palais de La Valette habité par des particuliers. Vous visiterez une petite quinzaine de pièces sur 50 que dispose ce palais et toutes avec des décorations et des collections différentes. Vous découvrirez avec plaisir les 400 ans d’histoire de cette superbe bâtisse. Les tunnels construits sous le Palais servirent d’abris anti-aériens durant la Seconde Guerre mondiale. Le petit jardin intérieur est superbe et très reposant. Vous pourrez même dormir, en réservant, dans une de ces très belles chambres décorées avec goût qui sont proposer en B&B. 

Informations : Visite en anglais toutes les heures – Durée 45mn – Ils proposent des traducteurs en plusieurs langues – Horaires : 10h - 17h (avec dernière entrée à 16h) Fermé le dimanche – Prix d'entrée : Adultes 9 € (Enfants de -14 ans gratuit – Séniors et étudiants 5 €).                                                                                                                                          Lien : Casa Rocca Piccola









Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre

Cette forteresse est située sur la pointe stratégique de la péninsule de Xiberras face à la mer. La construction commença en 1552 et s'achèveront en 1556. Conçu à l'origine comme une machine de guerre, le fort a été construit dans un emplacement stratégique pour faire face et contenir les attaques ottomanes menaçantes. Cette position dominante offre désormais une vue panoramique imprenable sur les ports et les villes et villages environnants. Il est aujourd'hui transformé en Musée National de la Guerre et abrite une superbe collection d'objets de l'époque ; armures militaires de l'Ordre de Saint-Jean et des Turcs ottomans et vous pourrez même voir la jeep Husky de Roosevelt. Sur le côté Ouest, l'impressionnante partie basse, non rénovée et non accessible est visible de la terrasse de la forteresse. Elle a servi de décor lors du tournage de plusieurs films dont le célèbre Midnight Express en 1978.   

Informations : Horaires : 10h - 16h30 (En été 17h30) – Prix d'entrée : Adulte 10 € (Enfants de - 6 ans gratuit – Séniors et étudiants 7,50 €)



















Pour finir cette journée à la découverte de La Valette, nous sommes allés nous balader dans Republic Street et Merchant Street. 


Republic Street et Merchant Street

Idéales pour finir la journée, ce sont deux rues très commerçantes où vous trouverez des boutiques de souvenirs, de modes, des bijouteries et de nombreux bars et restaurants. 


Le lendemain, nous avons décidé d'aller visiter les Trois Cités. Vers 9h du matin, nous sommes partis sur les quais prendre la navette fluviale qui fait régulièrement les aller/retours et qui se trouvait à quelques pas de notre hôtel. La traversée ne prend que 10 minutes. 

La navette vous emmène directement dans le port de la ville L-Isla. 






Les Trois Cités


Situées au Sud et face à La Valette, c'est le nom générique des trois villes nommées ; L-Isla, Il-Birgu, et Bormla.  

La meilleure façon de découvrir ces Trois Cités est tout simplement de se balader à pied dans les ruelles, de visiter quelques bâtiments et forts, et d’admirer les superbes vues sur La Valette.

Ces villes sont les trois plus anciennes citées de la région de Malte. C'est ici que les Chevaliers de Saint-Jean se sont installés pour la première fois. Leurs bâtiments et leurs forts sont plus anciens que ceux de La Valette. Jadis connues comme villes fortifiées, elles ont été le théâtre de nombreuses batailles au fil des siècles sur l'île de Malte. 










L-Isla : Città Senglea ou Città Invicta (Cité invaincue)


Nommée aussi Città Senglea ou Città Invicta, elle était autrefois construite sur une île connue sous le nom de Isola di San Guiliano. Elle a été ensuite jointe à la ville voisine de Bormla par un pont de terre, lui donnant une forme de péninsule. Lors du Grand Siège 

de 1565 contre les Ottomans, elle a été défendue par le Fort Saint-Michel dont il ne reste que les murs de fortifications. À l'époque, 

L-Isla était, avec Bormla, le centre intellectuel et politique de Malte.



















Une fois que notre bateau a accosté, nous sommes partis sur la droite pour aller vers la grande porte d'entrée de l'ancienne cité fortifiée de L-Isla. De-là nous sommes allés jusqu'au bout de la péninsule pour aller voir la vue de La Valette


Gardjola Gardens : Ġnien il-Gardjola

Ce petit jardin, créé en 1551 par le Grand Maitre de La Sengle, offre une vue panoramique exceptionnelle sur La Valette. Il se 

trouve au bout de ce qui reste de la forteresse Saint-Michel sur la pointe des bastions. Vous pourrez admirer la célèbre petite tour de garde Il-Gardjola qui a sur ses flancs divers symboles sculptés comme un œil, une oreille et un oiseau Grue représentant la tutelle et l'observance protégeant les côtes maltaises.  










En revenant sur vos pas, vous découvrirez de petites merveilles comme l'église Saint-Phillips et la Basilique de Senglea, sans compter les belles petites rues avec leurs superbes demeures typiquement maltaises. 


Nous sommes redescendus vers le port pour ensuite partir en direction de la ville fortifiée de Il-Birgu. 


Il-Birgu : Città Vittoriosa (Cité victorieuse)


Elle fut construite autour du Fort Saint-Ange et devint la principale base maritime de l'île. Lorsque les Chevaliers Hospitaliers arrivèrent en 1530, ils firent de Il-Birgu, la capitale de Malte.  

Comme L-Isla, la cité de Il-Birgu a subi en 1565, les attaque des Ottomans lors du Grand Siège. Elle joua un rôle vital dans la victoire. 

C'est sans aucun doute la plus belle et la plus intéressante des Trois Cités et l'une des plus anciennes. C'est un vrai musée à ciel ouvert...



















L'église Saint-Laurent de Birgu

De style baroque cette très belle église conventuelle du XVIIe siècle servait aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem avant la construction de La Valette et de sa cathédrale. 

Elle se trouve sur le site d’une église bâtie en 1090, sous le règne de Roger Ier de Sicile. À l’arrivée de l’ordre de Saint-Jean, en 1530, elle est agrandie, mais brûle deux ans plus tard. Avec l’installation des chevaliers à La Valette, en 1571, elle devient l’église des Inquisiteurs. 

Vous découvrirez à l’intérieur, un plafond richement décoré où vous pourrez découvrir des peintures de Paladini. Au-dessus de l’autel, se trouve Le Martyre de saint Laurent, un tableau de Mattia Preti, le plus grand qu’il ait jamais peint. 












Le Fort Saint-Angelo

Ce fort militaire, assez imposant, se situe tout au bout de la péninsule de Il-Birgu sur un emplacement très stratégique. De toute sa hauteur, il domine l'entrée du Grand Harbour et l'accès aux autres rades voisines. 

Ce fort médiéval existerait selon les premiers récits depuis 1240. Il était appelé Castrum Maris (Le château de la mer). Plus petit, il y avait deux chapelles et une centaine de soldats. Vers 1276, 50 soldats sont rajoutés ainsi qu'une galère appelée Sagittia avec 60 rameurs. 

Plus tard, le château servit de résidence seigneuriale et de centre de pouvoir. 

En 1530, lorsque les Chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem prennent possession du château, celui-ci est en piteux état. Ils vont progressivement le moderniser, l'agrandir et fortifier ses murailles. Le Fort aura une fonction primordiale pendant le Grand Siège de 1565. Ses canons ont permis de repousser les assauts des Turcs sur Senglea, en coulant 9 galères ottomanes avec leur équipage. C'est dans les années 1680 que l'ancien fort est reconstruit et qu'il prend son aspect actuel. La date à laquelle le fort perd son ancien nom de Castrum Maris et devient consacré à Saint-Ange n'est pas parfaitement déterminé.

Informations : Horaires : 10h - 16h30 (En été 17h30) – Prix d'entrée : Adulte 10 € (Enfants de - 6 ans gratuit – Enfants entre 6 et 11 ans 4 € – Séniors et étudiants 6 €)




















N'oubliez pas d'aller visiter Le Palais du Grand Maitre, La Chapelle Saint-Anne et les terrasses adjacentes qui l'entourent. Tout a été magnifiquement restaurés et vous aurez une magnifique vue panoramique sur La Valette.


En sortant du fort, vous passerez par les Quais de Birgu. Ils offrent une promenade agréable où vous pourrez vous arrêter pour manger ou boire un verre. 


Le Palais de l'Inquisiteur

Il se trouve dans la rue principale Triq P. Boffa. Ce palais a été construit par les chevaliers Hospitaliers en 1530 pour y accueillir un tribunal civil et à partir de 1574, il devient le Palais de l'Inquisition où l'on torturait et condamnait à mort les hérétiques. Les Britanniques le transforment en hôpital militaire, puis en mess pour la garnison voisine de L-Isla. Tombé dans l'abandon au début du XXe siècle. Il a été ensuite rénové et transformé en musée ethnographique. 

De nos jours, il a été rénové et abrite maintenant le Musée Ethnographique mais vous pourrez découvrir des reconstitutions historiques tels que le Tribunal de Saint-Office, le complexe pénitentiaire et même la chambre de torture. Il est aujourd'hui l'un des rares exemples subsistant de palais inquisitorial en Europe. 

Informations : Horaires : 10h - 16h30 – Prix d'entrée : Adulte 6 € (Enfants de - 6 ans gratuit – Enfants entre 6 et 11 ans 3 € – Séniors et étudiants 4,50 €)


Bormla : Città Cospicua (Cité remarquable) 


Coincée entre L-Isla et Il-Birgu, cette ville fait partie des Trois Cités. Le site est habité dès l'époque mégalithique. Trois structures mégalithiques ont été trouvés avec des nombreux objets quotidiens de l'époque, outils, silex et tessons. Des églises troglodytes ont été également découvertes dont une chapelle, par des ouvriers, en déblayant des gravas de la Seconde Guerre Mondiale. 

Plus discrète que ses voisines, elle n'offre pas grand-chose à visiter. 










L'église Notre-Dame de l'Immaculée-Conception

Située face au front de mer, elle a été construite au XVIe siècle. La première église construite date de 1584, fut agrandie en 1637 et 1638, et ne fut terminée et consacrée qu'en 1732. En 1828, le pape Pie VII lui confère le statut collégial. C'est l'un des rares édifices qui a échappé aux bombardements de la Deuxième Guerre Mondiale.  










Après ces belles visites, nous avons décidé d'aller à pied jusqu'au site de Ħal Tarxien Temples dans la ville du même nom. De Bormla au site, il n'y a que 2,5 km. 

Mauvaise idée !!! Nous avons mis 35 mn sous un soleil de plomb à marcher en pleine ville sans voir de choses extraordinaires jusqu'au site. Ne faites pas comme nous et prenez un VTC ou un taxi.  


Ħal Tarxien Temples


Ils sont un ensemble de quatre édifices religieux mégalithiques datés d'environ 3 000 ans avant J.-C., situés dans la ville de Ħal Tarxien. Ils ont été classés en 1992 par l'Unesco au Patrimoine mondial de l'humanité en compagnie d'autres temples mégalithiques de l'ile, sous l'intitulé Temples mégalithiques de Malte. 

C'est en 1914, lorsque des paysans qui se plaignaient constamment de tomber systématiquement sur de gros rochers lorsqu'ils labouraient leurs champs, que le premier directeur du Musée national d'archéologie de Malte de l'époque a décidé d'entreprendre des fouilles qui dureront de 1915 à 1919. Il met alors à jour un site préhistorique qui sera restauré en 1956. Au cours des fouilles archéologiques, des objets tranchants, des coquillages et des ossements d'animaux ont été découverts, ce qui suggère que des rituels funéraires avec sacrifices d'animaux étaient pratiqués dans les temples.

Malheureusement pour les visiteurs toutes les pierres sculptées ont été retirées pour être exposées au musée national d'archéologie. Elles ont été remplacées sur le site par des moulages. 



















Pour ralentir le processus de détérioration et protéger le site des intempéries et du soleil, il a été recouvert d'une grande bâche de protection, légères et amovibles. Ce n'est pas très esthétique mais c'est une stratégie provisoire pour prolonger la vie de ces constructions, pendant que la recherche se poursuit afin de trouver d’autres stratégies de préservation à long terme. Il a été posé aussi des passerelles pour éviter que l'on marche directement sur le site. 

Informations : Horaires : 10h - 16h30 – Prix d'entrée : Adulte 6 € (Enfants de - 6 ans gratuit – Enfants entre 6 et 11 ans 3 € – Séniors et étudiants 4,50 €)


Nous sommes rentrés tranquillement et toujours à pied vers Bormla pour reprendre le ferry vers La Valette. 


Où se loger à La Valette ? 


Lors de notre visite de La Valette et des Trois Cités, nous avons séjourné trois nuits au 

Grand Harbour Hotel

C'est un hôtel 2 étoiles avec un emplacement idéal et la vue des chambres est superbe. 

Situé au cœur de La Valette, tout est à proximité les bus, les restaurants, commerces et 

Navettes fluviales. La propreté est irréprochable et le personnel gentil et disponible. 

Sans compter, un petit déjeuner copieux et excellent. 

La déco est un peu désuète, mais le confort est très suffisant. 

Il propose un service de navette pour venir ou vous emmener à l'aéroport : 20 € le service pour 4 personnes maximum. 



Pour les deux derniers jours, nous sommes descendus au Osborne Hotel. C'est un hôtel 

3 étoiles, idéalement situé au cœur de La Valette. Un personnel très accueillant, très 

serviable et à votre écoute. La décoration est superbe avec beaucoup de goûts et les 

chambres sont confortables avec des salles de bain pas très grandes mais très 

fonctionnelles. Le petit déjeuner buffet est copieux. Sur le toit, il y a une belle piscine 

avec vue sur la ville. 


Où manger à La Valette ?


Nous avons mangé dans différents restaurants à La Valette et ce n'est pas le choix qui manque...

Notre coup de cœur a été pour le restaurant Ortygia. Situé dans une petite ruelle étroite 

en escalier, ce petit restaurant sicilien est un lieu incontournable si vous venez passer 

quelques jours à La Valette. Ils sont très accueillants et vous servent des plats avec des 

produits frais et de qualités. Nous avons pris la planche de dégustation pour deux le 

Spécial Ortygia. Je vous le recommande spécialement, c'est un vrai régal. 

Attention : Il faut impérativement réserver. Le restaurant n'est pas grand et il a beaucoup 

de succès.  


Le troisième jour de nos vacances sur l'île de Malte, nous sommes partis à l'aéroport international de Malte pour récupérer le véhicule que nous avions réservé.


Notre road trip de 10 jours commence aujourd'hui ! Et notre premier arrêt a été UN incontournable des visites de sites archéologiques de l'île, la nécropole d'Hypogée de Ħal Saflieni

Important : Pour le visiter, il faut impérativement réserver plusieurs jours et même plusieurs mois à l'avance en pleine saison. 

Seuls, 80 personnes par jour en groupe de 10 peuvent avoir la chance d'y pénétrer. À l’entrée, vous devez laisser vos sacs, appareils photos et portables dans des casiers consignes. L’accompagnateur vous donnera un audio-guide pour suivre les commentaires dans votre langue. Dans la première salle, un petit musée vous propose une exposition permanente. Dans la deuxième salle un documentaire vidéo vous est proposé racontant l'histoire de la découverte du site. Une fois que les dix visiteurs sont là, ils ouvrent les portes et vous descendrez dans les entrailles de l’Hypogée.


Hypogée de Ħal Saflieni :                                                         Site coup de cœur


C'est le plus ancien exemple d’Hypogée préhistorique du monde. En Europe, c’est le seul exemple connu d’un labyrinthe souterrain datant de 4000 à 2500 av. J.-C. et qui, par la qualité de son architecture et son état de conservation, constitue un monument essentiel de l’époque préhistorique. 

L'hypogée est une nécropole qui se compose de salles reliées entre elles par des passages et des escaliers. Le site a été découvert en 1902 par des ouvriers creusant une citerne pour une maison construite juste au-dessus. En donnant un coup de pioche de trop, ils sont passés à travers la roche découvrant ce vaste complexe. Des recherches se sont rapidement mises en place. Entre 1903 et 1906, le Père Magri a fait des fouilles intensives mais mourra avant d’avoir publié le rapport de ses fouilles. 

Les recherches reprirent en 1952. Nous savons aujourd’hui que plusieurs siècles ont été nécessaires pour construire ce temple troglodytique souterrain (hypogée) de 500 m², creusé dans la roche sur 3 niveaux avec de simples outils en pierre dure et atteignant 11 mètres en dessous du niveau actuel. Il servait à la fois de lieu de culte et de sépulture. On y a retrouvé des quantités d’ossements – plus de 7 000 personnes y sont enterrées avec leurs bijoux et leurs poteries. Quelques murs et plafonds de certaines chambres étaient décorées avec des motifs en spirale et alvéolaires en ocre rouge, un pigment minéral. Ces décorations sont les seules peintures murales préhistoriques découvertes sur les îles maltaises. 

Beaucoup de statuettes, d'amulettes, de vases et de figurines ont été découverts dans l'hypogée. Parmi ces objets, deux exceptionnelles figurines de divinités, dont la mieux conservée baptisée la Femme endormie, sont exposées au Musée archéologique de La Valette.  









                                          La femme endormie                                                       L'Hypogée de Ħal Saflieni

                                       © Photo de Wilkipédia                                             © Photo de Damien ENTWISTLE


Dans les années 1990, les maisons situées directement au-dessus du site ont été acquises et démolies. Les niveaux de lumière à l’intérieur du site sont strictement contrôlés et le nombre de visiteurs est limité. Ces mesures ont contribué à maintenir des niveaux de température et d’humidité stables, qui continuent d’être étroitement suivis.


Informations : Horaires : 9h - 17h – Prix d'entrée : Adulte 35 € (Interdit aux enfants de - 6 ans – Enfants entre 6 et 11 ans 15 € – Séniors et étudiants 20 €) – Temps de visite : 50 mn                                                 Lien de réservation : 


Après cette visite intéressante, nous avons repris la voiture pour descendre en direction du Sud de l'île de Malte vers les villages de Marsaskala et de Marsaxlokk


Marsaskala


Cette petite ville authentique de pêcheurs, très pittoresque, se trouve au Sud de l'île de Malte. Caractérisée par sa quiétude, elle représente bien les petites villes maltaises. Dans sa baie, vous pourrez voir les bateaux emblématiques de Malte, les Luzzu. Ce sont des petits bateaux en bois très colorés avec à la proue, l'œil d'Isis censé protéger les pêcheurs des tempêtes. 

Comme toutes les villes dont le nom est composé de Marsa signifiant « port » en arabe, elle se trouve au fond d'une baie abritée propice à la protection des bateaux. Les villes qui commencent leur nom par Marsa sont des villes portuaires, comme par exemple Marseille.









Marsaxlokk


Cette ville animée et colorée reste l'unique station balnéaire a être préservée des buildings modernes de l'île. Son front de mer pittoresque et son adorable port de pêche sont incontournables lors de votre séjour dans l’archipel.

Ses habitants disent avec fierté d’être en possession du plus grand nombre de bateaux de pêche en activité et le plus grand marché hebdomadaire de tout l’archipel maltais !

Ville en ébullition chaque dimanche matin dès l’aube, c’est ici que de nombreux Maltais, viennent faire leur marché alimentaire à des tarifs imbattables. 

Vous y verrez d'innombrables Luzzu, construits selon la tradition phénicienne et qui répondent tous à un « code couleur » précis. 

Étape idéale aussi pour vous restaurer à midi dans les nombreux restaurants de poissons le long des quais. 




















À trois kilomètres de Marsaxlokk se trouve la piscine naturelle de Saint-Pierre. 


St. Peter's Pool :


Située à l'extrême Sud-Est de l'île, la Saint Peter's Pool est une petite plage publique se trouvant dans une magnifique crique 

naturelle de roche calcaire creusé par l'érosion à l'eau cristalline.  

Pour y accéder, il faut prendre la route étroite Triq Delimara jusqu'au panneau vous annonçant la plage. Prendre à gauche sur un chemin de terre étroit et chaotique jusqu'au parking, puis suivez le petit chemin qui descend jusqu'à la plage. 

Vous découvrirez un lieu superbe où la nature et surtout les vagues ont dicté leur loi. 

C'est l’endroit idéal pour une journée de bronzage et de baignade. Les flots étant calmes, on peut y passer la journée et plonger à volonté. Mais attention quand même les jours de grand vent, les vagues peuvent être très dangereuses et bien vérifier la présence de méduses avant de se lancer du haut des rochers !

Pour les plongeurs plus ou moins aventureux, vous pourrez sauter à différents endroits et pour les moins courageux, des échelles 

sont à disposition pour accéder plus facilement à la mer. 

St.Peter's Pool est très populaire auprès des habitants et des touristes donc attendez-vous à croiser beaucoup de monde !  


À savoir : Si vous longez la crique sur sa droite vous arriverez sur une plateforme naturelle qui était d'anciens marais salants. Ils ont presque disparu laissant partout des trous d'eau se reflétant dans le bleu du ciel. L'endroit est grandiose et magique. 

Vous y découvrirez aussi d'énormes rochers posés comme échoués sur cette plateforme trouée par l'érosion, ressemblant étrangement à un gruyère. Pour les amateurs de photos, c'est un endroit à ne pas rater.   




















Les Stars de St. Peter's Pool

Très souvent un habitant maltais appelé Carmelo vient passer quelques heures avec son 

chien " Titti ". Tous les deux sont très connus dans le coin. Cet incroyable et courageux 

Jack Russel fait des plongeons de plusieurs mètres de hauteur en aboyant de bonheur. 

Il attend que son maitre se prépare à sauter et plonge avec lui du plus haut des rochers. 


Lien de la vidéo : Marc Cassar / Barcroft Media 


Très agréable petite pose, mais l'heure tourne et nous devons repartir en direction du Sud-Ouest vers le petit port de Wied iż-Żurrieq qui est le point de départ pour la visite de la Grotte Bleue.

Sur la route, quelques mètres avant d'arriver à l'intersection pour tourner et descendre vers le port, vous devez vous arrêter au parking panoramique Blue Wall and Grotto Viewpoint. De-là vous aurez une petite balade à faire de quelques mètres pour avoir une vue plongeante sur la Blue Grotto.


Blue Grotto


La Grotte bleue est une grotte maritime surplombée d'une magnifique arche naturelle longue de 43 m avec une profondeur allant jusqu’à 40 m, enchevêtrée avec six autres grottes successives. Elle se trouve près du hameau de Wied iż-Żurrieq au Sud-Ouest de l’île de Malte. La grotte est un lieu touristique réputé pour son eau bleue et verte turquoise d'une transparence absolue offrant une vision parfaite des fonds sous-marins, de la faune et la flore qui la peuple. 

Pour la petite histoire, dans les années 1950, ce sont d'abord des résidents et des touristes anglais qui, venant se baigner dans la crique, prirent l'habitude de demander aux pêcheurs des promenades en mer. La demande augmentant avec le tourisme, les autorités maritimes mettent en place une règlementation, contrôle des bateaux et des moteurs hors-bord, matériel d'équipement et de sauvetage, examen et permis d'exploiter. En 1958, cela concernait alors les huit bateaux de pêche, puis douze en 1962 et 59 licences sont accordées pour l'année 1964. Devant l'inflation des bateaux dans le petit port, les licenciés s'organisent et créent le Blue Grotto Boat Service, limitant à un maximum de 25 bateaux en service par jour plus trois bateaux de sécurité. Depuis cette date, l'organisation est inchangée. 


La visite de la grotte et de ses voisines se fait en “ frejgatina ", un petit bateau traditionnel maltais. Nous étions six touristes dans cette petite embarcation, harnachés de nos gilets de sauvetage, pour 30 mn de navigation afin découvrir cette merveille de la nature. 




















Informations : Horaires : 9h - 17h (15h30 en hiver) – Prix ticket : Adulte 8 € – Enfants 4 € – Temps de navigation : 30 mn   


Après cette balade en bateau, nous sommes partis pour notre dernière visite de la journée. Direction les temples de Ħaġar Qim et de Mnajdra.


Les Temples de Ħaġar Qim et de L-Mnajdra


Les deux temples sont sur le même site situé près de la ville de Qrendi, en se dressent sur une colline dominant la mer. Les deux 

sites sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1992.

Comme le temple d'Ħal Tarxien, ils ont été recouverts tous les deux d'une grande bâche de protection pour éviter la détérioration et pour les protéger des intempéries et du soleil.


Ħaġar Qim Temple


Ces ruines sont composées de quatre temples qui s'échelonnent sur une période de mille ans entre 3 600 à 2 500 av. J.-C. connue sous le nom de phase Ġgantija dans la préhistoire maltaise. 

Ce site néolithique est connu depuis le XVIIe siècle. Il n'a jamais été complètement enterré car les pierres les plus hautes sont restées exposées. Fouillés pour la première fois en 1839, il sera restauré entre 1947 et 1950. 

Le site se compose d'un bâtiment central et de vestiges d'au moins deux autres temples. Le grand parvis et la façade monumentale de la structure centrale suivent le modèle typique des temples préhistoriques maltais. Le long du mur extérieur, on peut trouver certains des plus grands mégalithes utilisés dans la construction de ces monuments, comme une pierre de 5,2 m de haut et un énorme mégalithe estimé à près de 20 tonnes.

Le bâtiment lui-même est composé d'une série de pièces en forme de C, appelées absides. L'une des 

chambres contient un trou elliptique qui est creusé dans l'alignement du lever du soleil du solstice 

d'été. Au lever du soleil, le premier jour de l'été, les rayons du soleil traversent ce trou et illuminent 

une dalle de pierre à l'intérieur de la chambre. 




















L-Mnajdra Temple


Il se trouve à environ 500 mètres des temples de Ħaġar Qim. Construit au IVe millénaire av. J.-C., Mnajdra fait partie des sites religieux les plus anciens sur Terre.

Le site se compose de trois temples faisant face à un parvis ovale commun. 

La première et la plus ancienne structure date de la phase Ġgantija entre 3 600 et 3 200 avant J.-C.. 

La deuxième structure connue sous le nom de Temple du Sud a été construite au début de la phase 

Tarxien entre 3 150 et 2 500 avant J.-C.. Le Temple central, qui se situe entre les deux, a été le 

dernier à être construit. Les vestiges au Nord-Est et au Sud de ces bâtiments indiquent que ces trois 

structures ne sont que les mieux conservées d'un complexe plus vaste. 




















Pour descendre jusqu'aux temples, vous devez suivre un chemin en béton d'environ 500 m. Ça descend... donc même sous un soleil de plomb cela reste facile mais après la visite, il faut le remonter ! Pas de panique... Ils ont pensé à tout, une petite voiturette de golf vous propose pour seulement 1 € par personne de vous remonter en quelques minutes. 

Informations : Horaires : 9h - 16h30 – Prix d'entrée : Adulte 10 € (Gratuit pour les enfants de - 6 ans – Enfants entre 6 et 11 ans 5,50 € – Séniors et étudiants 7,50 €)  


Prochaine escale, L-Imdina, la ville silencieuse... ou plus simplement Mdina et Rabat sa ville voisine.

Nous remontons tranquillement vers le Nord en direction de cette superbe ville fortifiée la moins peuplée des localités de Malte. 


Mdina : L-Imdina ou Città Notabile (Cité notable)                                         Ville coup de cœur 


Située dans le centre de l'île de Malte et fondée par les Phéniciens, il y a plus de 3 000 ans, les localités de Mdina et de Rabat ne formaient autrefois qu'une seule et même ville. 

Ses 300 habitants, qui descendent en grande partie de la noblesse maltaise, entretiennent avec amour les plus beaux palais de l’archipel.

Occupées par les Arabes, ceux-ci les ont divisé en deux cités en creusant un fossé entre elles. 

Tout comme La Valette, Mdina dégage une atmosphère particulière et fascinante mais surtout calme et reposante. Elle se démarque par ses majestueux palais du Moyen-âge et de la Renaissance, ses superbes églises, ses ruelles remarquablement rénovées et ses fortifications imposantes. 

Son passé est riche de toutes les civilisations qui se sont succédées au fils des siècles. La première mention écrite du site date de 350 av. J.-C.. Carthaginois, Romains, Byzantins, Phéniciens, Arabes, Normands, Français puis Anglais, tous ont apporté leur touche pour construire ou améliorer cette merveilleuse cité. À l'époque romaine, elle portée le nom de Melita, avant d'être rebaptisée Mdina (la ville) par les Arabes. 




















C'est un vrai régal de se perdre dans ce petit labyrinthe et de découvrir à chaque coin de rue, de magnifiques demeures plus belles les unes que les autres. Intemporelle, Mdina vous emporte à travers un dédale de ruelles finement restaurées avec ses hautes maisons aux riches frontons et ses majestueux bougainvilliers. Tout le long de votre parcours une bonne signalétique vous apporte devant de nombreux monuments des informations culturelles et historiques. Mdina est un vrai musée à ciel ouvert. 

Calme et piétonne, vous serez surpris par la tranquillité et la sérénité de cette cité.  


La porte principale de Mdina et ses remparts

Avant de pénétrer dans la cité, arrêtez-vous pour admirer la porte principale de Mdina et ses remparts. Ce sont les Arabes qui ont été les premiers à fortifié cette ville puis complété par les Chevaliers. Pour différencier l'œuvre de chacun, c'est assez simple. Regardez bien la structure. Lorsque les murs sont verticaux, c'est un héritage Arabe. S'ils sont inclinés, ils datent des Chevaliers. 


À l'intérieur des remparts vous découvrirez


Le Palais Vilhena

Sur la droite de l’entrée principale se trouve ce magnifique palais construit en 1730. Ce palais est un bel exemple de l'architecture baroque français telle introduit à Malte au XVIIIe siècle.

L’édifice se trouve à St Publius Square sur le site de l'ancienne Université médiévale et il accueille aujourd'hui le Musée national des Sciences naturelles. On peut y découvrir des collections d'insecte, de mammifères exotiques, d'oiseaux, de coquillages et de faune marine. 


La Tour de l’étendard

Toujours aussi à St Publius Square, elle servait jadis de tour de guet pour prévenir des attaques. On y allumait un feu pour donner l'alerte. Aujourd'hui, c'est devenu l'Office du tourisme.  


La cathédrale Saint-Paul et son musée

Sur la place du même nom, la Cathédrale Saint-Paul se dresse, fière et majestueuse. Elle fut construite sur d’anciennes ruines d’époque médiévale et a été malheureusement partiellement détruite après un tremblement de terre en 1693 et a dû être reconstruite.

C’est une cathédrale baroque et comme celle de La Valette elle abrite les tombeaux des grands maîtres de Malte qui reposent dans son sol décoré de marbre polychrome. Richement décorée par de magnifiques fresques, tableaux, sculptures et beaucoup d'objets de culte, l'intérieures est magnifiques. 

Un musée peut également être visité. Il abrite des collections de pièces datant de l’antiquité romaine, des œuvres d’art, mais aussi des documents datant de l’Inquisition et des pièces de monnaie. 




















Informations : Horaires : 9h30 - 16h30 (Samedi 9h30 - 15h30) – Prix d'entrée : Adulte 5 € (Gratuit pour les enfants de - 12 ans – Séniors et étudiants 3,50 €)  


L'église de l'Annonciation de Notre-Dame :

L'église et le prieuré carmélites de l'Annonciation de Notre-Dame furent édifiés entre 1660 et 1675, à la suite de l'arrivée de la première communauté carmélite à Rabat au XVe siècle. C'est dans cette église que commença l'insurrection contre les Français en 1800. Cette magnifique église est construite en ellipse et arbore un style baroque. À l'intérieur, la peinture y occupe une place importante avec une toile de Stefano Erardi (1677) surplombant l'autel ainsi que des peintures de l'artiste maltais Giuseppe Cali. 










Le Palais Falson

Aussi connu sous le nom de maison normande, c'est le bâtiment le mieux conservé de l’époque médiévale à Mdina. Construit en 1495, c’est aujourd’hui un musée qui renferme des collections de peintures, d’argenteries, de meubles, de bijoux, de livres, de tapis et d’armoiries orientales. 

Son café sur le toit offre une vue magnifique sur l'île.

Informations : Horaires : 10h - 16h30 (dernière entrée 15h30 - Fermé dimanche et lundi) – Prix d'entrée : Adulte 10 € (Interdit aux enfants moins de 5 ans – Gratuit pour les enfants de - 12 ans – Séniors et étudiants 5 €)  


Le Palazzo de Piro

Construit au XVIIe siècle, ce palais illustre à merveille l’architecture baroque maltaise. C'est une extension de la cathédrale et c’est aussi un musée avec une concentration d'anciens outils utilisés depuis des siècles par les artisans maltais. Vous aurez ainsi l’opportunité de découvrir une impressionnante collection à travers l'histoire de plus de 1 700 objets tous plus insolites les uns que les autres. Le musée est divisé en 5 parties. 

L’endroit est idéal pour une pause-café ou pour le déjeuner. La vue y est superbe. 

Informations : Entrée gratuite


Le Viewpoint

Tout au bout de la cité, vous arriverez sur une petite terrasse d'où vous aurez une vue panoramique sur le côté Est de l'île de Malte. Vous apercevrez au premier plan la ville de Mosta et plus au loin, légèrement sur votre droite, La Valette.  









Où se loger à Mdina et Rabat ?


Nous avions réservé au Point de Vue Guest House. Située dans la ville de Rabat, à 2 minutes 

à pied de la porte principale de Mdina, cette belle demeure pittoresque de famille date du 

XVIIe siècle.

Cette très jolie maison d'hôte est idéale pour découvrir Rabat et Mdina. Les chambres sont très 

bien décorées et très confortables. L’accueil est chaleureux, souriant et ils sont à l’écoute des 

clients. Il y a un restaurant mais nous n’y sommes pas allés manger. Par contre, ils y servent un 

copieux petit déjeuner. Très bon rapport qualité/prix, je recommande...


Où se restaurer à Mdina et Rabat ?


Le soir, nous sommes allés manger au restaurant The Fork and Cork sans réserver... 

Heureusement, ils ont réussi à nous trouver une table même avec un restaurant bondé. Je vous 

conseille de ne pas faire comme nous et de réserver. C'est vraiment une excellente adresse avec

peu de plat à la carte mais une qualité irréprochable. Il y avait beaucoup de clients ce soir-là et 

le service a été un peu long. Ils servent une cuisine raffinée et tout ce que nous avons gouté 

était excellent. 


Le lendemain, nous sommes allés visiter quelques sites incontournables de Rabat


Rabat : Ir-Rabat


Lorsque les musulmans se sont emparés de Malte, ils ont divisé la ville de Mdina en deux villes par un fossé : Mdina, et Rabat, la banlieue, car ils trouvaient l'agglomération trop grande. Aujourd'hui, Mdina ne compte que 300 habitants, alors que Rabat en compte 11 000. 

Rabat abrite les catacombes Saint-Paul et Sainte-Agathe. Ces catacombes ont été utilisées à l'époque romaine pour enterrer les morts car, selon la culture romaine, il était impur de les enterrer en ville. Mdina et des quartiers de Rabat sont construits au-dessus d'une ancienne ville romaine. 












L'église paroissiale Saint-Paul de Rabat :  

En raison de la grotte de Paul située juste en dessous, elle est devenue une importante église baroque à Malte, l'un des mémoriaux et des lieux de pèlerinage de l'apôtre Paul. Elle est inscrit à l'Inventaire national des biens culturels des îles maltaises et est devenue un bâtiment protégé. En 2020, elle a été élevée au rang de basilique mineure par le pape François. 

Saint-Paul de Rabat a été construite de 1664 à 1683 à la place d'une église médiévale précédente dans le style baroque romain et a été richement meublée dans la période suivante. Le Grand Maître Adrien de Wignacourt établit une fondation collégiale du clergé près de l'église. Elle est riche en autels, statues et peintures d'artistes importants des XVIIIe et XIXe siècles.

Sur la droite en dessous de l'église se trouve la grotte de Paul. C'est l'un des lieux de l'île qui commémore le naufrage de Paul et de ses compagnons lors de la traversée vers Rome et son séjour. La tradition l'appelle “ le lieu où l'apôtre a vécu, enseigné et célébré la Messe “ pendant cette période. 

Selon la Bible, quand il a fait naufrage sur l'île en 60 apr. J.-C., Saint Paul a séjourné pendant trois mois dans une grotte proche des catacombes accessible depuis l'église paroissiale qui lui est consacrée. 

Pour y accéder et la visiter, vous devez passer par le Musée Wignacourt. Il se trouve juste à côté de l'église.  











Le Musée Wignacourt

Il est installé dans un bâtiment baroque du XVIIIe siècle qui abritait les aumôniers de l'Ordre de Saint-Jean, et il doit son nom au grand maître Alof de Wignacourt, qui a régné sur les îles maltaises entre 1601 et 1622. Pendant la Seconde Guerre mondiale et les années suivantes, le bâtiment a servi d'école, d'infirmerie et de centre paroissial et social.

Il propose une belle collection principalement dédiée sur l'art et les artefacts religieux mais aussi des peintures d'un certain nombre d'artistes, dont Mattia Preti, Antoine de Favray et Francesco Zahra. Vous verrez également de superbes sculptures, de l'argenterie ancienne, des reliques, des poteries, des monnaies, des cartes, des livres rares et des estampes.

C'est aussi le point d'entrée pour aller voir la grotte de Paul en passant par les catacombes. Tel un labyrinthe, vous circulerez dans un dédale d’allées étroites où des tombeaux creusés dans la roche de toutes tailles se succèdent. Certains avec encore des fragments d’os, des époques puniques (de Carthage), romaines et chrétiennes. En chemin vous apercevrez des abris antiatomiques où ont vécu bon nombre de familles maltaises pendant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. 




















Informations : Horaires : 9h30 - 17h (tous les jours) – Prix d'entrée : Adulte 5 € (Gratuit pour les enfants de - 6 ans – Enfants entre 7 et 11 ans 2,50 € – Séniors et étudiants 3,50 €)  


L'église Saint-Agathe, sa Crypte et ses catacombes :                                           Site coup de cœur

L'église a été construite en 1504 en l'honneur de dieu et de Sainte-Agathe, vierge et martyre. En 1670, cette toute petite église de 11 m2 a été élargie aux actuels dimensions. 

La Crypte : Dans la cour, face à l'église, se trouve des escaliers pour descendre dans les catacombes de Saint-Agathe. La visite est obligatoirement guidée en groupe restreint et dure une petite demi-heure. 

Les photos sont interdites, quel dommage !!! Mais on comprend tout de suite pourquoi une fois que l'on 

est à l'intérieur. Le lieu est époustouflant mais tellement fragile. 

On commence par la crypte de Sainte-Agathe qui abrite la chapelle. Une vingtaine de fresques sont 

dédiées à sainte Agathe, dont 13 la représentent. Celles du XIIe et du XVe siècles qui entourent l’autel 

sont superbes. Le guide vous expliquera que les catacombes sont très anciennes et au cours des siècles, elles se sont agrandies pour devenir une vaste étendue de 4 089 M2. Vous ne verrez qu’une partie, car les lieux sont vastes mais le peu que vous découvrirez reste exemplaire. 

La visite continue dans des boyaux qui mènent à des salles funéraires, vous y verrez des niches où reposent les squelettes de familles entière ou de citoyens seuls. Les catacombes comportent plus de 500 tombes, dont 200 tombes de bébés, ces dernières sont placées dans des niches taillées dans le mur ou sous la tombe des parents. Certaines tombes sont creusées dans le sol, d’autres sont surélevées comme de grandes baignoires carrées. Celles des plus riches sont luxueusement aménagées et certaines familles occupent une salle entière. 

De retour à la surface, on peut visiter le petit musée qui rassemble nombre des artéfacts découverts dans les catacombes.


Important : À visiter à tout prix ! Je vous conseille de réserver car les visites sont organisées toutes les heures par petit groupe, ce serait dommage de louper cette superbe visite.   










Informations : Horaires : 10h - 17h30 (Juillet et août) 9h - 16h30 (Le reste de l'année) Samedi 9h - 12h30 – Prix d'entrée : Adulte 

5 € (Gratuit pour les enfants de - 6 ans – Enfants entre 6 et 11 ans 2 € – Séniors et étudiants 4 €)  


Les Catacombes de Saint-Paul

Ces anciennes catacombes romaines sont l'une des plus grandes et les plus impressionnantes du pays. Le sous-sol de Rabat est parcouru par un vaste ensemble de catacombes et cimetières souterrains d'origine païenne, juive et chrétienne, datant du IIe au Ve siècle. Les sépultures antiques se sont poursuivies jusqu'au Haut Moyen Âge, les dernières remontent au XIIIe siècle. 

La loi romaine interdisait les enterrements dans la ville. C'est pourquoi les catacombes de Saint-Paul sont situées à la périphérie de l'ancienne capitale romaine Melite, aujourd'hui Mdina. Servant de cimetière à l'époque punique et romaine, le site représente la plus ancienne et la plus grande preuve archéologique du christianisme à Malte. Son association au saint vient du mythe selon lequel ce groupe de catacombes était autrefois lié à la grotte de Saint-Paul.

Les catacombes forment un complexe typique de cimetières romains souterrains interconnectés qui ont été utilisés jusqu'au XIIe et peut-être au VIIIe siècle après J.-C. 

Ils sont situés dans la zone de Ħal Bajjada à Rabat, qui est parfois aussi connue sous le nom de Tad-Dlam. La zone est jonchée de plus de 30 hypogées, dont le complexe principal, situé dans le groupe de Saint-Paul, comprend un système complexe de passages et de tombes interconnectés qui couvrent une superficie de plus de 2000 m2.

Taillées dans la roche, certains tombeaux sont recouverts de dais, d'autres sont de simples niches ou encore quelques-uns ont de petites tables circulaires taillées dans la masse qui servaient aux familles pour accompagner les défunts en mangeant et buvant en leur mémoire. 

L'entrée se situé dans la même rue que l'église Saint-Agathe mais sur le trottoir d'en face. Ils fournissent des casques audio-guide gratuitement




















Informations : Horaires : 10h - 16h30 – Prix d'entrée : Adulte 6 € (Gratuit pour les enfants de - 6 ans – Enfants entre 6 et 11 ans 3,50 € – Séniors et étudiants 4,50 €)  


Après la visite de tous ses sites incontournables, en début d'après-midi, nous avons repris la voiture et nous sommes partis vers la côte Ouest en direction de Il-Ġnejna Bay pour faire une petite randonnée. Sur la route, nous avons décidé de faire une halte dans la ville de Mosta pour visiter la célèbre Rotonde de Mosta



Mosta : Il-Mosta


La ville de Mosta est située près la route principale qui travers l'île de La Valette au port de Cirkewwa au milieu d'une plaine entourée de terres agricoles fertiles. Mosta connaît un développement incessant, avec de nouveaux bâtiments érigés chaque jour et une communauté d’affaires active et en croissance. Sa population est l'une des plus élevées des îles maltaises, dynamisée ces dernières décennies par la création de nouveaux lotissements. 

Nous voulions nous arrêter à Mosta pour visiter la célèbre Rotonde de Mosta


L'église de Sainte-Marie de l'assomption : 

Construite au XIXe siècle, cette grandiose église paroissiale possède l'un des plus grands dômes au monde. D'un diamètre intérieur de 37,2 mètres, il a été construit en s'inspirant du Panthéon de Rome. Les murs de la rotonde sont larges de plus de 9 m pour pouvoir supporter le poids d'un tel dôme. 

La construction débute en mai 1833 et se termine dans les années 1860. L'église d'origine est préservée, tandis que la rotonde est construite autour, ce qui permet aux paroissiens de pouvoir se rendre sur leur lieu du culte malgré les travaux. L'église est consacrée le 15 octobre 1871. En 2020, elle a été élevée au rang de basilique mineure par le pape François. 

Cette église faillit être détruite au cours de la Seconde Guerre mondiale, le 9 avril 1942 par une bombe de 500 kg de la Luftwaffe qui a percé le dôme mais n'a pas explosé. Ce soir-là, une congrégation de plus de 300 fidèles étaient venus pour la messe du soir. Heureusement, il n'y eu aucune victime. 

Le détonateur a été retiré et aujourd'hui, une bombe identique y est exposée en souvenir de ce jour. 










Informations : Horaires : 9h30 - 17h30 (Samedi 9h30 - 16h30 et dimanche 12h - 16h30) – Prix d'entrée : 2 € et 3 € si vous voulez aller sur le portique et entrer dans la galerie intérieure. 



Il-Ġnejna Bay


Cette superbe baie est une destination touristique populaire située à environ 1 km du village de Mġarr sur la côte Ouest de Malte. La plage entourant la baie est principalement sablonneuse. Une bande de rivage isolée sous la falaise abrupte du côté Nord de la baie est une plage nudiste populaire, bien que la pratique soit techniquement illégale à Malte et désapprouvée par la population catholique conservatrice. 

Ġnejna Bay est remarquable pour ses impressionnantes pentes argileuses et ses falaises calcaires. La baie est surplombée par la tour de guet Torri ta' Lippija

Nous avons suivi un petit sentier pour aller jusqu'à la plage naturiste. Le sentier commence tranquillement mais dès que vous arrivez aux abords de la plage naturiste, cela se complique...  C'est assez aventureux et ce n'est pas vraiment pour les âmes sujet au vertige, 

mais la vue est superbe. L'eau est cristalline et d'un dégradé de bleu exceptionnel.   




















Il y a un petit parking avec un gardien. Il faut juste lui donner 0,50 € ou 1 € pour qu'il surveille votre voiture. Il y a aussi deux petites cabanes qui vous proposent des salades, des hamburgers frites ou des poulets frites ainsi qu'une boutique de location de padels et de canoës.  


Avant d'aller plus au Nord-Est, vers la ville de Mellieħa pour y passer 3 nuits, nous 

nous sommes arrêtés pour aller voir la tour de guet Għajn Tuffieħa

De-là vous avez une belle vue sur la Méditerranée et vous dominerez la grande plage 

de sable fin de Għajn Tuffieħa “ Riviera Beach“

 


Mellieħa : Il-Mellieħa 



La ville balnéaire est située sur la colline de Mellieħa et domine la superbe baie de Mellieħa connue pour avoir l'une des plus grandes plages de Malte, la plage de Għadira

Cette localité est habitée depuis le Néolithique. Pendant l'ère Byzantine la grotte de Calypso, qui était située dans les falaises entourant la ville, servait d'habitation. La région s'est vue désertée après la conquête Arabe de 870, probablement à cause des fréquents raids de corsaires musulmans. Quand l'île fut cédée aux Chevaliers Hospitaliers en 1530, Mellieħa fut l'une des colonies qu'ils établirent, complétée de fortifications et d'une église : le Sanctuaire de Notre-Dame de Mellieħa, qui devint l'un des endroits les plus vénérés de l'île. 

Depuis cette ville a bien changé mais elle a su garder son charme pittoresque. C'est aussi le point de départ pour la visite de plusieurs lieux d'intérêts qui valent le détour. 




















L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa

L'église paroissiale de Mellieħa est une église catholique romaine dont la construction commença en 1881 jusqu'en 1898. Le dôme 

et les clochers ont été achevés plus tard entre 1920 et 1940 puis cinq cloches en fonte, achetées à Milan, y ont été rajoutées. Son intérieur abrite des œuvres du célèbre peintre Giuseppe Cali. Elle se situe sur un point culminant de la ville et depuis le parvis de l'église, la vue s'étend jusqu'à Gozo. 




















Le Sanctuaire de Notre-Dame de Mellieħa

Située dans une cour, cette petite église catholique se trouve légèrement en recul par rapport à l'église paroissiale de la 

Nativité de la Vierge Marie. C'est le plus ancien sanctuaire, de l'île de Malte, dédié à la Vierge. Elle est un lieu d'un pèlerinage très populaire. Les parties les plus anciennes datent de la fin du XVIe siècle et vu sa popularité, l'église a été plusieurs fois modifiée pendant plus d'une centaine d'année.  

La sacristie comporte de nombreux objets sacrés, ex-voto et autres offrandes qui témoignent de la croyance et de la foi des habitants maltais envers Notre-Dame. Les statues de Sainte-Anne et de Saint-Paul datant du XIXe siècle, sont particulièrement remarquables.

Sous l'église se trouve une crypte. Selon la légende, la fresque de style byzantin dans cette grotte, serait de Saint-Luc, lorsqu'il 

échoua sur l'île avec Saint-Paul. Après plusieurs études, cette fresque daterait plutôt du XIIIe siècle...

Le sanctuaire a été béni par le pape Jean-Paul II, lors de sa visite sur l'île de Malte, le 26 mai 1990. 













La tour Sainte-Agathe : Torri ta 'Sant'Agata ou plus communément La Tour Rouge


Située dans la périphérie de la ville de Mellieħa, elle fait partie des nombreuses tours de guet, Tours de Lascaris, qui se trouvent tout autour des îles maltaises mais c''est la seule de cette couleur. 

Construite entre 1647 et 1649, elle surplombe le port naturel de la ville et a une vue stratégique et dégagée sur les détroits de Comino et de Gozo

La tour permettait de communiquer avec les îles voisines et elle pouvait accueillir jusqu’à 49 soldats dans les périodes de trouble. 

Du temps des Chevaliers, sur le toit, il y avait 5 canons qui étaient dirigés dans toutes les directions. Munie de nombreuses 

munitions et d'assez de nourritures, ils pouvaient résister à un siège de 40 jours. La tour protégeait, le commerce entre les îles, des attaques des Corsaires et des Ottomans. 

Il y a deux salles voûtées et quatre tourelles placées aux angles. À droite de l’entrée se trouve un escalier en colimaçon qui monte 

sur le toit. De-là, vous aurez une superbe vue à 360° sur toute l'île. 




















Informations : Horaires : 10h - 17h (Fermé le dimanche) – Prix d'entrée : 2 €


Vous pouvez continuer à pied sur le sentier en direction de la station météo. 

Vous passerez près d'un beau point de vue sur la côte Ouest (20 mn à pied aller/retour).

Il s'appelle The Bench (Le Banc) d'où la vue est incroyable. Il y avait un banc de 

marbre blanc placé face à la mer et des falaises de Mellieħa. Il avait été offert et érigé à 

la mémoire d'une épouse décédée, par son mari. Malheureusement, il a été vandalisé et 

il n'en reste que quelques morceaux.


Nous avons repris la voiture et nous sommes partis vers la Baie d'Anchor. 


Anchor Bay : Popeye Village ou Sweethaven village


Connue sous le nom de Popeye Village (village de Popeye), la baie a servi de lieu de tournage pour la comédie musicale Popeye sortie en 1980 avec l'acteur Robin Williams qui incarnait le personnage vedette amateur d'épinards. 

Pour le film, ils ont reconstitué un village de maisonnettes bancales en bois et très colorées afin de se rapprocher au plus près de la bande dessinée. 

Pour construire ce village, 165 personnes ont travaillé pendant sept mois. Dix-neuf bâtiments composent le village 

et la construction a nécessité de gros travaux d’aménagement. Les rondins et les planches ont été importés des Pays-Bas et les bardeaux du Canada. Ils ont dû créer une route d’accès ainsi qu’un brise lame pour protéger les constructions de la marée. Il a fallut 8 tonnes de clous et 7 500 litres de peinture. 

Après le tournage, il a été décidé de tout laisser en l’état et le lieu a été reconverti en un petit parc à thème. 

Sur le côté gauche de la baie, il existe une grotte connue sous le nom de Scorpion Cave. Son entrée est complètement immergée sur les premiers mètres. Les plongeurs peuvent utiliser une autre entrée s'ils désirent profiter d'une vue imprenable sur l'intérieur de la grotte. 










Informations : Horaires : 10h - 18h (Juillet et août) – 9h - 16h30 (Novembre à février) – 9h - 7h30 (Mars à juin et Septembre à Octobre) – Prix d'entrée : 18 € (Enfants entre 3 à 12 ans : 14 €)


Si comme nous, vous n'êtes pas intéressé d'aller passer quelques heures dans ce parc d'attraction, vous pouvez aller jusqu'au Popeye Village Viewpoint pour le voir de loin. De-là, vous aurez une vue dominante sur le village de Popeye



La péninsule d'Aħrax


Nous décidons de partir vers la côte Est de l'île et d'aller découvrir la péninsule d'Aħrax où se trouve une petite chapelle dédiée à l'Immaculée Conception et qui se dresse juste au bord d'une falaise de 25 m de hauteur. Juste à côté, la statue de la madone d'Aħrax domine les falaises et la Méditerranée. La vue est superbe.










Après cet arrêt, nous sommes partis en direction du Selmun Palace à l'Est de l'île sur la péninsule de Selmun. 



Le Selmun Palace : Tour de Selmun


C'est une superbe villa d'architecture baroque située sur la péninsule de Selmun près de Mellieħa. Elle a été construite au XVIIIe siècle par le Monte della Redenzione degli Schiavi qui était une institution maltaise créée, sous le règne du Grand Maître Alof de Wignacourt, pour financer le rachat du peuple maltais réduit en esclavage par les Ottomans ou le Pirates barbaresques. 

Anciennement appelée Torre Nuov, Nouvelle Tour, elle a été utilisée par les Britanniques comme hôpital naval pendant la rébellion maltaise contre les Français.  

Le palais ressemble à une sorte de haut donjon. Il a été construit comme un petit château défensif, mais sans en avoir l'usage. Les fausses embrasures ont été principalement construites à des fins esthétiques, et la structure n'a jamais été destinée à un usage militaire. Il est malheureusement fermé aux visiteurs. 

En 1981, un hôtel de 140 chambres et de 6 suites a été construit juste derrière, le Selmun Palace Hotel. Ils utilisaient la villa en louant dix suites supplémentaires ou en organisant des banquets et des mariages. En janvier 2011, l'hôtel a fermé, et est depuis à l'abandon. Vous ne pourrez pas le visiter car des gardiens le surveillent jour et nuit. 










En prenant la route un peu défoncée à la droite du palais, vous arriverez au Fort Campbell



Le Fort Campbell


Il se situe, comme le Selmun Palace, sur la péninsule de Selmun face aux îles Saint-Paul. Il a été construit par les Britanniques peu avant le Seconde Guerre mondiale entre 1937 et 1938 pour protéger d'éventuelles zone de débarquement potentielles. 

Le fort a été très bien conçu, il était invisible par les observations aériennes de l'aviation ennemie. Comme moyen de camouflage, les murs ont été construits en murs assez minces pour ressembler à des murs de campagne maltaise. Les bâtiments assez bas, étaient construits à distance les uns des autres et n'avaient aucunes fioritures d'autres étaient souterrains comme la salle de traçage, les magasins de munitions et les abris anti-aériens. Le fort avait trois canons BL de 6 pouces pointés vers la mer ainsi que plusieurs canons antiaériens et des mitrailleuses plus légères.  

Il s'agissait de la fortification la plus importante au Nord des lignes Victoria et de la dernière grande fortification construite à Malte. 

Depuis que le fort a été déclassé, il est tout doucement tombé dans un état de délabrement, et est malheureusement maintenant abandonné et complètement en ruine. 

Le fort a été vandalisé à plusieurs reprises mais quelques artistes du Street Art sont venus mettre un peu de couleurs dans ces tristes ruines. C'est simple mais cela rend la visite un peu ludique.  

En 2014, le premier ministre Joseph Muscat avait déclaré que le gouvernement avait l'intention de réhabiliter le fort et les environs mais pour l'instant rien a été fait. Les travaux de restauration coûterait trop cher compte tenu de la grande superficie du fort. 

Il est possible d'y entrer et de le visiter mais attention, certaines parties sont dangereuses, tout peut s'effondrer à tout instant... 














 






Où se loger à Mellieħa ?


Après cette journée bien remplie, nous sommes rentrés à l'hôtel. Nous avions réservé pour 3 nuits 

à l'Hôtel VIU57 dans la ville de Mellieħa. Cet hôtel est situé sur un point culminant de la ville 

juste à côté de l'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie et de plusieurs très bons 

restaurants. Assez récent, il est doté d'une belle terrasse bien exposée avec une piscine et d'une 

vue magnifique. Les chambres, avec une décoration contemporaine, sont propres et toutes ont la 

vue mer. Très calme et très bien situé, il est parfait pour passer quelques jours dans le Nord 

de l’île. Le personnel est sympathique et souriant, toujours à l’écoute des clients. Le petit 

déjeuner est copieux et excellent. Cet hôtel a été l'un des meilleurs que nous avons eu à Malte.


Où se restaurer à Mellieħa ?


Notre restaurant préféré a été le Il-Bottegin. Nous y sommes allés 3 fois... 

Il se situe juste en face de l'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie et surtout il 

n'est pas très loin de notre hôtel. Bon rapport qualité prix. Une très belle terrasse avec vue 

sur la cathédrale. Ils s'occupent des détails et de l'éclairage. L'accueil est extra et le service 

rapide. Ils ont un menu de plats avec une belle variété de choix et de bons plats du jours. 

Tout est bon, mais j'ai adoré les calamars frits, le thon était excellent, s'en oublier le risotto 

Marinara qui était succulent. Le prix est très raisonnable. 


Où boire un verre à Mellieħa ?


Sea View Cafe/Bar : Ce petit café/Bar qui ne paye pas de mine ! Mais c'est quand même un 

endroit idéal pour un bon petit déjeuner, un café ou un petit apéro en fin de journée 

(Avec modération bien sûr). La Terrace est immense mais si vous voulez être face à la vue 

sur la baie, il faut être les premiers...  Il se trouve juste derrière l'église paroissiale de la 

Nativité de la Vierge Marie à côté d'un charmant petit cimetière. 

Un personnel très agréable mais c'est surtout pour sa superbe vue. Bref, je recommande à 

toute personne qui passerait dans le coin pour boire un verre ou simplement manger un bout.



Square Gastro Bar : Beaucoup plus chic que le premier, l'endroit est plus cosy avec une 

décoration contemporaine. On peut aussi y manger mais la carte propose des plats simples 

qui ont l'air bons. Ils proposent de bons cocktails et il y a une belle Terrace avec la vue sur 

l'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie. L'accueil est chaleureux et souriant. 

Nous y avons passé un très agréable moment. 



Le lendemain, nous sommes partis pour la journée sur l'île de Comino

Pour nous y rendre, nous sommes allés au port de Cirkewwa où nous y avons laissé la voiture. Les voitures ne sont pas admises sur l'île sauf celles des rares résidents, l'île se visite à pied car la zone est protégée et classée comme réserve naturelle. Sans avoir réservé à l'avance, nous sommes allés directement au petit kiosque de Comino Ferries qui vend les billets pour prendre le bateau pour Comino. 

Informations : Départ tous les jours à partir de 8h30 puis toutes de 30 mn jusqu'à 16h – Retour toutes les heures jusqu'à 15h30 puis toutes les 30 mn jusqu'à 18h – Tarifs : Adulte 13 € - Enfants de moins de 10 ans 7 € – Temps de traversée : 15 mn


Comme souvent les matins, depuis le début de notre périple, le temps était assez nuageux et le vent soufflait

légèrement. Nous avons quand même décidé de maintenir notre journée sur l'île de Comino. J'avais regardé

la météo et normalement, le soleil devait arriver à percer cette couche nuageuse. 

 

L'île de Comino : Kemmuna


Réputée pour son magnifique Blue Lagoon, la petite île de Comino à une superficie de 2,7 km2 et tient son nom de la plante sauvage qui y pousse en abondance au printemps sur son sol aride, le cumin.

Elle se trouve coincée entre les îles de Malte et de Gozo, par deux détroits, celui de Malte, large de 1 500 m, et celui de Gozo, large de 850 m. Cette île compte seulement 4 habitants à l’année. Cette poignée de résidents permanents sont les deux gardiens de l'hôtel, auxquels s'ajoute un policier et un prêtre. En saison estivale, pendant la période touristique, le nombre s'accroît lorsque les employés débarquent sur l'île pour prendre leur poste à l'hôtel Comino. 

Pendant la Période romaine, Comino a été habitée par des fermiers puis pendant de longues périodes de son histoire, l'île a été partiellement peuplée ou entièrement abandonnée. 

Son littoral est entouré de falaises calcaires impressionnantes où se trouvent des cavernes 

profondes seulement accessibles par la mer. Elles étaient très appréciées auprès des pirates 

durant le Moyen Âge. Les criques et les cavernes étaient aussi utilisées comme cachettes 

pour surprendre puis attaquer les bateaux malchanceux qui naviguaient entre Malte et Gozo. 


Pour les plongeurs, les fonds marins qui entourent l'île sont, parait-il, superbes. Vous pourrez admirer une faune et une flore sous-marine très riche et diversifiée. 

Le corail, de plus en plus rare en Méditerranée, est pourtant présent sur le littoral de Malte, et il est en augmentation continue. Les amateurs de photographie sous-marine pourront s’en donner à cœur joie. 


Lors de votre arrivée en bateau, vous arrivez directement à côté du Blue Lagoon. Une petite plage a été aménagée avec des 

parasols. En arrière-plan, vous trouverez des Food trucks, des kiosques à sandwichs, à boissons, même un bar à fruits et des 

toilettes. 


Blue Lagoon : Bejn il-Kmiemen


Connu la beauté des lieux avec sa couleur bleu turquoise et son eau calme et cristalline où il est impossible de résister à une baignade. 



















Attendez-vous à voir beaucoup de monde en journée. Le matin vers 9h, il n'y a presque personne donc plus tôt vous arriverez, plus tôt vous en profiterez.... Les touristes arrivent un peu plus tard. 


Il y a un sentier qui longe les falaises pour aller jusqu'à la tour de guet It-Torri ta' Santa Marija. La balade est superbe et je la conseille vivement. Vous pourrez admirer différents points de vue superbes dont le Crystal Lagoon et la magnifique L-Għar ta’ Bla Saqaf/It-Tieqa/Taħt il-Ħnejja, la grotte bleue. 


Crystal Lagoon : Il-Bejta tal-Fenek


Comme son nom l'indique, l'eau y est d'une transparence extraordinaire. Nager ici est un vrai régal, et c'est généralement un peu plus calme que son homologue bleu. C'est aussi un super site de plongée, pas très profond, avec un tunnel de 30 m de long qui passe sous la roche. 




















L-Għar ta’ Bla Saqaf/It-Tieqa/Taħt il-Ħnejja : la Grotte des Sans Toit / La Fenêtre / Sous la Grotte. 


Au cas où vous rencontrez des problèmes avec cette prononciation, on l'appelle également la Grotte Bleue. À quelques pas du Crystal Lagoon se trouvent un certain nombre de cavernes marines cachées accessibles uniquement par bateau. Lorsque la lumière du soleil frappe l'eau jà certaines heures, les murs de la grotte s'illuminent de différentes nuances de bleu. C'est, parait-il, magique.










En marchant sur le sentier, vous pouvez apercevoir la Grotte des Sans Toit, une énorme excavation naturelle suite à l'effondrement d'une grotte. Vous entendrez, à l'intérieur du trou, le ressac des vagues s'écrasant sur les rochers. Ne vous approchez pas de trop près, cela peut être dangereux. 

Le sentier continue jusqu'à d'impressionnants falaises à pic. En dessous, se trouve Taħt il-Mazz, une crique très réputée pour stationner les bateaux de vacanciers. La crique est idéale pour se protéger du vent et l'eau reste assez calme. 










Derrière, dominant la crique, se trouve la tour de guet Sainte-Marie. Vous ne pouvez pas la manquer, elle domine fièrement toute l'île.


It-Torri ta' Santa Maria : Tour Sainte-Marie ou Tour Comino


Construite en 1618, cette superbe tour servait de tour de défense pour protéger les navires, naviguant entre Malte et Gozo, des corsaires et des pirates qui se cachaient sous les falaises et dans les grottes. Elle servait aussi de lien de communication entre Malte et Gozo si l'île de Gozo était attaquée.  

Pendant l'occupation française entre 1798 et 1800, la tour St Marie a servi de prison pour les espions présumés. En 1829, l'armée britannique abandonna le site.

À savoir que si le drapeau flotte, elle est ouverte pour la visite. Malheureusement pour nous, pas de drapeau ce jour-là, donc pas de visite... 









À quelques centaines de mètres derrière la tour se cache un ancien hôpital abandonné. 


Abandoned Isolation Hospital


C'est un ancien hôpital tout en pierre qui était dédié à l'époque aux maladies infectieuses. Il a été construit sur le site d'une ancienne structure résidentielle appelée Il-Palazz qui datait de l'époque des chevaliers en XVIIIe siècle. 

Vu son exceptionnel isolement, au XIXe siècle et à la suite d'une épidémie de choléra, les britanniques ont décidé de construire un hôpital sur le site et plus tard, au XXe siècle, une ferme pour repeupler sa population porcine à la suite d'une épidémie mortelle de peste porcine africaine. 

Attention l’hôpital, n’est pas visitable, il est semi-privé et n’est observable que depuis l’extérieur.










Pour retourner au Blue Laggon, nous sommes passés par la route en terre intérieure. Les paysages sont beaux mais très arides. 










Nous sommes allés grignoter quelque chose avant de reprendre le bateau pour retourner sur l'île de Malte. Le lendemain, après le petit déjeuner, nous sommes retournés au port de Cirkewwa pour prendre cette fois-ci le ferry pour l'île de Gozo et y rester 3 jours.


Le ferry pour aller sur l'île de Gozo : C'est super simple, pas besoin de billet, ni d'heure précise, vous allez simplement jusqu'au port et vous attendez votre tour pour embarquer. Il est possible pour vous de prendre le ferry à pied ou avec votre véhicule, des tarifs différents s’appliquant selon votre moyen de transport. C'est 15.70 € (2021) pour la voiture et son chauffeur et 4.65 € par passagers supplémentaires et 1.15 € pour les enfants de 3 à 12 ans. Pour les 2 roues motorisés, c'est 8.15 € Le prix comprend le 2 roues, le conducteur et son passager. Les ferries sont opérationnels 24/7 et le trajet dure environ 25 minutes. Des ferries sont au départ toutes les 30 à 45 minutes, dans les 2 sens. Les billets sont vendus uniquement aux guichets du terminal de Mġarr à Gozo sur la base d’un trajet aller/retour. Les horaires peuvent changer selon les jours.   Lien : Gozo Channel 


L'Île de Gozo : Għawdex


Cette île de 67 km2 est la deuxième par sa taille dans l'archipel maltaise. Elle se situe au Nord de l'archipel et c'est l'île la plus proche de la Sicile. Gozo est séparée de la Sicile par le canal de Malte qui mesure environ 90 kilomètres de large et de Malte par un bras de mer de 5 km. Cette belle petite île est un autre univers, plus calme et reposant. 

Comme sa grande sœur, elle a été, depuis des milliers d'années, convoitée par les plus grandes civilisations. Son patrimoine culturel est aussi riche que l’Histoire compte de conquêtes grecques, romaines, arabes et européennes. Archéologie, art religieux, musées, monuments historiques, sites remarquables et plages superbes sont à découvrir sur ce petit paradis. 










Une fois débarqués, nous sommes partis directement vers la ville d'Ir-Rabat.


Ir-Rabat : Città Victoria


C'est la plus grande ville de Gozo et sa capitale. Elle se situe au cœur de l'île, entourée par de jolies collines escarpées et de champs cultivés à perte de vue. Appelée communément Victoria, ce nom lui a été donné en 1887 par le gouvernement britannique en hommage à la reine Victoria. Elle est notamment connue pour sa citadelle médiévale, véritable citée fortifiée, sa majestueuse Basilique Saint-Georges et ses différents musées. Elle est le carrefour culturel et historique de l'île et comble ses visiteurs avides de dépaysement total. 

Il est agréable de se perd dans son quartier ancien et de vagabonder dans son dédale de ruelles piétonnes qui cache d'agréables cours intérieures de ses magnifiques et pittoresques demeures anciennes. N'oubliez pas de faire une pause et prendre un excellent café aux terrasses ombragées de ses charmants petits cafés ou de papoter tranquillement avec les habitants assis en journée devant leur porte sur des chaises en plastique, ils n'attendent que ça ! Tout ici respirent le calme et la sérénité...





















La Citadelle de Gozo : Gran Castello

C'est une cité fortifiée qui domine la ville de Rabat et tous les environs. Cette cité médiévale a été construite, sur une colline naturellement fortifiée, par les chevaliers de l’Ordre de St Jean pour protéger les paysans de l'invasion ottomane. Jusqu'au début du XVIIe siècle, c'est le seul refuge fortifié pour protéger les habitants de l'île. 

L'entrée est gratuite, alors n'hésitez pas à aller découvrir la citadelle et ses bastions avec ses murs épais et ses rues étroites. Vous aurez l'impression de remonter dans le temps et du haut des fortifications, vous pourrez admirer une vue spectaculaire à 360° sur l'île de Gozo.



















La citadelle renferme également plusieurs musée et la magnifique Cathédrale de Gozo. Si vous voulez visiter ces points d'intérêts, ils sont payants. 


La Cathédrale de Gozo

Cette cathédrale est située dans la Citadelle de Gozo. Elle est consacrée à Sainte Marie, Mère de Dieu) - Notre-Dame-de-l'Assomption. L'église fut construite en pierre calcaire locale entre 1697 et 1711 sur les ruines d'une ancienne église dévastée par le séisme de 1693. Anciennement Collégiale, en 1864, elle devient cathédrale sur décision du pape Pie VII lors de la création de l'évêché de Victoria.

L'église cathédrale de Gozo est représentative du baroque maltais. L'intérieur de la cathédrale est superbe, la nef est entièrement recouverte de peinture en caisson et éclairé par six fenêtres au-dessus des chapelles latérales. Le sol est recouvert de dallage de plaques tombales incrustées de marbre polychrome.  Le transept, court et très lumineux, sépare le cœur éclairé de deux fenêtres et meublé de stalles en bois. Une peinture en trompe-l’œil de 1739 donne l'illusion de la coupole absente. Différentes œuvres se trouvent dans la cathédrale, comme les Naissance de la Vierge et une Immaculée Conception de Michele Busuttil. 




















Informations : Prix d'entrée : Adulte 5 € (Séniors et étudiants entre 11 et 16 ans 3 €). Entrée du Musée est comprise dans le prix. Ouverture du Musée du lundi au samedi, de 10h à 13h et de 13h30 à 16h30. 

En plus d’art religieux, le musée présente un fiacre et des pierres qui faisaient partie du trésor de la cathédrale. Vous pourrez y voir également des toiles de peintres célèbres à Malte, comme Giuseppe Hyzler et Michele Busetti, des vêtements sacerdotaux, ainsi que des objets de culte en or ou en argent.



La Basilique Saint-Georges de Rabat

Située dans le quartier du vieux Rabat, elle se trouve sur la place San Ġorġ. La construction de la basilique remonte à 1678, mais celle-ci est par la suite gravement endommagée durant grand le tremblement de terre de 1693. 

Sa reconstruction sera longue et très coûteuse. Il a fallu plusieurs siècles pour que la basilique soit telle qu'elle est aujourd'hui. Comme exemple ; sa façade sera achevée en 1818, et le dôme seulement au cours du XXe siècle. Sa façade assez sobre est recouverte de marbre et de stuc doré. Son énorme porte, qui est un ajout récent, est entièrement faite de bronze. 

L'intérieur est somptueux, digne des belles cathédrales maltaises, avec des décorations et des détails en or un peu partout. Les arches sont ornées de teintes rouge vif et le moindre recoin de l'édifice est recouvert de représentations de scènes bibliques. La basilique doit sa décoration à de grands peintres italiens comme les fresques de la coupole, ainsi que le tableau de Saint Georges et le Dragon et, enfin, le sculpteur Paolo Azzopardi pour une représentation de saint Georges fait en 1841.












                                                                                                                                   © Photo de Diego Delso


Malheureusement, le jour de notre visite, elle était en travaux avec des échafaudages devant sa grande porte et fermée au public. 


Nous avons repris la voiture pour nous diriger vers la basilique Ta' Pinu de Għarb qui se trouve à environ 4 km du centre de Rabat dans la petite ville de Għarb.  


La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb : Le sanctuaire national Ta' Pinu


Relativement récente, cette grande église fut construite en 1920, au milieu de nulle part, en remerciement de la protection miraculeuse de Marie. En effet, un jour de juin 1883, Karmni Grima, une paysanne et deux de ses amis ont entendu la voix de la Sainte Vierge à l'intérieur d'une vieille chapelle. À la suite de cette manifestation, de nombreux miracles et actes de grâces auraient été constatés. 

Elle est un haut lieu de pèlerinage pour les catholiques maltais. En 1931, le pape Pie XI lui confère le titre de basilique, et elle sera consacrée en 1932. Le pape Jean Paul II y est venu en 1990 et le pape Benoît XVI en 2010. 

Il est en 2021 le seul sanctuaire national maltais. 




















Lorsque vous arrivez sur l'esplanade, vous apercevez différentes statues de Saints en marbre blanc et trois statues en bronze représentant le petit groupe de paysans qui ont entendu la voix de la Sainte Vierge. Vous pourrez admirer aussi de magnifiques murs de mosaïques situés sur ses côtés représentant des scènes de vie de la Bible. 

Informations : Entrée gratuite – Heures de visite : Du lundi au dimanche de 6h30 à 12h15 et de 15h30 à 19h00.



Ix-Xlendi


Située au Sud-Ouest de l'île de Gozo, ce petit village révèle un spectacle naturel incontournable. Ancien village de pêcheurs, il est aujourd’hui un lieu touristique reconnu pour son originalité, ses bons restaurants de poissons et ses clubs de plongées sous-marines.  Sa singularité est que ce village se trouve au fond d'une baie très étroite bordée de falaises créant ainsi un port naturel protégé des vents et des tempêtes. 

En partant sur la gauche, vous pourrez suivre un sentier côtier pour aller jusqu'à une tour de guet d'où vous aurez une vue superbe 

sur les falaises de calcaire beige.  





















Où dormir sur l'île de Gozo ?  Surtout pas à l'hôtel San Andrea à Xlendi...


Après cette visite, nous sommes allés en direction de notre hôtel dans la ville de Xlendi. Nous avions malheureusement réservé pour 3 nuits à l'hôtel San Andrea. Un soi-disant trois étoiles mais qui en réalité ressemble à un boui-boui auquel j'aurai donné seulement une étoile. Je n'aime pas critiquer mais là, je me suis senti arnaqué. 

J'avais réservé deux chambres sur Booking avec la vue mer car les critiques sur ce même site avaient l'air bonnes. Le prix correspondait à un trois étoiles, donc j'ai réservé même s'il n'y avait pas de remboursement possible. Une heure après, j'ai reçu un email me disant qu'ils étaient désolés mais qu'ils n'avaient plus de chambres avec la vue mer. 

En arrivant, j'ai essayé de parlementer mais rien n'y a fait. Aucun remboursement ni baisse de prix. 

Ils nous ont donné royalement deux chambres au 1er étage avec la vue sur la rue face à un bâtiment en pas très bon état. Les chambres n'étaient pas propres, les salles de bain vétustes et les serviettes déchirées. Sans compter les climatisations supers bruyantes et pendant une nuit le chien d'un client a hurlé à la mort. À minuit, je suis allé voir le gardien pour lui dire de faire quelque chose et rien... C'est vraiment un taudis !  À fuir... 


Où manger à Xlendi ? 


Il-Terrazzo Restaurant : Ce joli restaurant de bord de mer est doté d'une belle terrasse offrant une vue superbe sur la mer. L'accueil est chaleureux et le service très bon. Ils proposent une grande carte avec beaucoup de choix, viande et poisson frais, hamburgers, risotto et pattes ainsi qu'une très belle carte des vins. Les assiettes sont copieuses et goûteuses avec en prime de magnifique couchés de soleil. 


Mobydick Bar, Restaurant : Ce bar restaurant est situé face à la baie de Xlendi. Le service est rapide et le personnel très agréable. La carte propose un bon choix de plats méditerranéens. Nous y avons mangé deux soirs et nous n'avons jamais été déçu. Lieu idéal aussi pour admirer de beaux couchés de soleil à l'heure de l'apéritif.   


Le lendemain, nous sommes partis faire une petite randonnée le long des falaises de Gebel Ben Gorg. Elles sont situées entre la 

baie de Xlendi et la baie de Dwejra. Hautes de 150 m, ses falaises se dressent fièrement au-dessus de la Méditerranée. 


Les falaises de Gebel Ben Gorg :                                           Randonnée coup de cœur


Vous devez aller jusqu'à l'étang artificiel de Saint-Raphaël, San Raflu Lake près de la 

localité de Kerċem. À l'époque, les villageois venaient ici pour laver leur linge. 

Vous devez quitter la route et descendre un petit chemin  pour arriver au bord de la falaise 

où vous trouverez un sentier côtier. La balade est facile, vous traverserez des champs tout en 

longeant ces falaises abruptes. Vous serez éblouis par ces vues panoramiques à couper le 

souffle, un vrai régal pour les yeux. La balade vous emmènera jusqu'à la baie de Dwejra.

Cette baie est célèbre pour être fermée côté mer par l'îlot Fungus Rock (rocher des 

champions), sur lequel pousse le cynomorium écarlate, la Racine du Général, 

Għerq tal-Ġeneral en maltais, un champignon vivace parasite. Cette plante servait de médicament pour les traitements de la dysenterie. Très recherché, au XVIIIe siècle, sa rareté fait qu'il devint très cher. Les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem avaient le monopole de sa récolte et de son commerce.  




















On raconte qu'il y a longtemps de nombreux pêcheurs s'attachaient avec une corde du haut des falaises, pour pêcher, risquant leur 

vie à chaque instant. Un jour la corde d'un pêcheur céda et celui-ci tomba dans la mer agitée par les vents. Même en étant bon nageur, il n'arrivait pas à revenir au pied de la falaise. Quand il perdit tout espoir, une Dame Blanche apparut et elle l'aida à revenir sur la rive. Une fois sauvé, elle disparut.  


Pas très loin, de la baie de Dwejra se trouve la Inland Sea et le Blue Hole.  


Inland Sea


Comme son nom l'indique, Inland Sea est une petite baie fermée qui est reliée à la mer par un grand tunnel naturel, à travers la falaise, qui s'étend approximativement sur 80 m. 

La mer intérieure est parait-il l'un des sites de plongée les plus spectaculaires d'Europe. Le légendaire explorateur maritime Jacques Cousteau a révélé un jour que la plongée dans la mer intérieure faisait partie des 10 meilleures plongées de sa vie. En effet, la plongée dans cette petite mer intérieure ravit les plongeurs pour ses effets d'éclairage époustouflants créés par la lumière du soleil frappant l'eau. 

Si vous n'êtes pas amateur de plongée, vous pourrez aussi vous baigner dans ces eaux bleu turquoise et peu profondes ou prendre un bateau pour faire une balade et traverser le tunnel jusqu'à la pleine mer. Malheureusement cette activité était fermée lors de notre passage. 










À 5 mn à pied, se trouve le Blue Hole. C'est une cheminée circulaire d'une vingtaine de mètres de diamètre à laquelle on accède par un chemin sinueux entre des rochers glissants à partir du parking de Dwejra. Encore une fois c'est un super spot de plongée très prisé par les clubs. À faire si vous êtes amateur ou amatrice. 


À quelques pas, vous pourrez admirer l'ex Tieqa Żerqa, la Fenêtre d'Azur. Pourquoi ex ? Parce que malheureusement elle n'existe plus. Elle s'est effondré le 8 mars 2017 après une forte tempête.  


Tieqa Żerqa : La fenêtre d'Azur


C'était une magnifique arche naturelle calcaire emblématique de l'archipel maltaise et très 

populaire auprès des touristes. 

Ce joyau touristique, apparue probablement au XIXe siècle, était menacée depuis plusieurs 

années par l’érosion marine et sa disparition était envisagée tant le site était jugé instable. 

Là où l’arche s’élançait vers la mer, il ne reste que la falaise. 

Le lieu était tellement prisé qu'il a servi de décor au cinéma et à la télévision, pour le film 

Le Choc des Titans et La Vengeance de Monte Cristo ainsi que pour la série 

Game of Thrones. Le 8 mars 2017, lors d'une violente tempête, le pilier s'effondre 

totalement et l'arche disparaît complètement dans la mer.                                                                   © Photo de Felix König 










Même si la Fenêtre d'Azur n'existe plus, l'endroit reste incontournable tant le paysage est splendide. Il faudra vous armer de patience si vous voulez comme moi faire des photos sans personne dessus car le site est très fréquenté. 


Nous avons repris la voiture pour monter tout au Nord de l'île en direction des Marais Salants de Xwejni.


Xwejni Salt Pans : Les Marais Salants de Xwejni                                      Site coup de cœur


C'est LE lieu incontournable de votre périple sur l'île de Gozo. Vous serez confrontés à un décor majestueux : Un damier de marais salants taillés dans la roche calcaire au bord de l'eau. 

Les marais salants de Xwejni sont vieux de plus de 350 ans et ils s'étendent sur environ trois kilomètres le long d'une côte déchiquetée par le vent et les vagues. Ils sont ancrés dans la tradition gozitaine de production de sel de mer, une coutume qui se transmet au sein des familles locales depuis des générations. Une fois par semaine, pendant les mois d'été entre les mois mai et septembre, on peut voir les habitants gratter les cristaux de sel collés aux parois rocheuses de chaque damier. Ils collectent, traitent 

et emballent tout à la main ! 

La météo joue un rôle crucial dans chaque récolte, les journées chaudes et ensoleillées sont le temps idéal pour le processus de récolte du sel.

Le spectacle est saisissant de beauté et la balade très agréable.  





















Une fois arrivé au bout de la balade, continuez encore un peu jusqu'au Wied il-Għasri. 


Wied il-Għasri


Wied Il-Ghasri est un site reculé mais vraiment à voir. Long de 300 m, ce petit fjord très étroit est le seul et l'unique de Gozo. Paradis des plongeurs et des baigneurs en quête de fraîcheur cette crique en forme de fjord est superbe. Les falaises sculptées dans le calcaire serpentent jusqu'à la mer et offrent une eau bleue et cristalline à ses visiteurs. 












Ce petit fjord possède une toute petite plage de galet qui est souvent prise d'assaut par les locaux donc si vous voulez faire une petite trempette, allez-y assez tôt. 


Direction la côte Est de l'île pour aller découvrir la plage de Ramla


Ir-Ramla l-Ħamra : Baie de Ramla


Située entre les villages de Nadur et Xagħra. Elle est recouverte d'une plage de sable ocre orangé qui la rend très populaire auprès des Maltais et des touristes. Pour certains, ce serait la meilleur plage où se poser lors d'un périple à Malte. 

Une statue de la Vierge à l'Enfant est érigée au centre de la baie, sur la plage, depuis 1881. Elle doit protéger les marins et les baigneurs. 


Sur le versant Ouest de la baie se trouve une grotte naturelle qui serait la grotte de Calypso 

où la nymphe retint Ulysse prisonnier pendant 7 ans. De là-haut, vous avez une magnifique 

vue plongeante sur la baie. Cette grotte est fermée au public depuis quelques années car 

n'étant pas entretenue elle est devenue dangereuse. 


De l'autre côté de la baie, sur la colline, se trouve la grotte Tal-Mixta Cave


Tal-Mixta Cave : 


La grotte de Tal Mixta est une grotte pittoresque située dans les collines de Nadur. La grotte en elle-même ne casse pas trois pattes à un canard mais la vue sur la baie est superbe. La grotte agit essentiellement comme une fenêtre pour l'une des vues les plus belles sur la Méditerranée.

Vous pouvez y monter à pied par un chemin assez escarpé qui part de la plage mais nous, nous avons choisi d'y aller en voiture. 










Après cette journée bien chargée, nous sommes retournés dans notre hôtel miteux à Xlendi.


Le lendemain, nous sommes partis en direction du site de Ġgantija


Ġgantija Temples : La Tour des Géants


Situé au centre de l'île de Gozo près de la ville de Xagħra, c'est un ensemble de deux temples mégalithiques connus de très longue date. Plus vieux que les pyramides d’Égypte, cet ensemble de temples fait partie d'une série qui remonte pour les plus anciennes traces à environ 5 000 av. J.-C., ce qui en font les plus anciennes constructions monumentales au monde encore debout. 

Les premières fouilles sont menées en 1827 et le site n'est enclos qu'en 1956. En 1980, l'Unesco classe le temple de Ġgantija au patrimoine mondial de l'humanité. 

Le site est imposant par sa superficie 1 750 m2 et la taille de certaines pierres de clôture sont énormes. La plus grande mesure 

5,70 × 3,80 m pour un poids estimé à 50 tonnes. Ce qui prouve ainsi que les constructeurs du Néolithiques utilisaient déjà des techniques très avancées. 

Le site se compose de deux temples : 

Le premier, le temple méridional mesure 28 × 24 m et est en forme de trèfle. Les spécialistes 

pensent qu'il daterait de 4 100 av. J.-C. dans une forme primitive. 

Le deuxième, le temple septentrional, plus petit, mesure lui 20 × 18 m. C'est est une succession 

de deux salles à double abside postérieur à 3 600 av. J.-C. Celui-ci est aujourd'hui en assez 

mauvais état.




















Informations : Ouverture tous les jours de juin à octobre 9h - 18h et de novembre à mai 9h - 17h – Prix : Adulte 9 € – Sénior et adolescent 7 € – Enfant 5 € – Gratuit pour les moins de 5 ans.



Ta' Ćenć Cliffs : 



Les falaises de Ta' Ċenċ sont une bande linéaire de 20 hectares de littoral escarpé à côté de la ville de Ta' Sannat, sur la côte Sud de l'île. Ce sont de magnifiques falaises abruptes et accidentées qui s'élèvent du niveau de la mer à une hauteur de 120 m. 

Elles sont identifiées comme une zone importante pour les oiseaux. 

Ces falaises abritent également un certain nombre de vestiges archéologiques et historiques intéressants comme le temple mégalithique connu sous le nom de Borġ L-Imramma, qui se compose d'une cour à peu 

près circulaire, d'environ 20 mètres de diamètre. On pense que la structure date d'environ 

4 100 à 3 000 avant notre ère. 

On peut également voir trois dolmens et les fameuses Cart Ruts, ornières de charrette ; 

une série d'ornières parallèles qui auraient été créées par les énormes rochers traînés 

par les hommes du néolithique, ce n'est cependant qu'une théorie, car personne ne sait 

vraiment ce qu'étaient exactement les soi-disant ornières de charrette et aucun 

archéologue au monde n’a réussi à trouver une réponse définitive.









Après une bonne nuit de sommeil, nous avons repris le ferry pour retourner à La Valette où nous y avons passé notre dernière journée. 

Nous avons profité d'aller visiter la ville de Tas-Sliema qui se trouve au Nord et face à la ville de La Valette. 


Tas-Sliema


Avec ses 3 km de promenade en bordure de mer bordée d'hôtels, de restaurants et d'immeubles résidentiels, plusieurs centres commerciaux et de nombreuses boutiques et enseignes internationales, c'est le lieu idéal pour faire quelques emplettes. D'un point de vue historique Sliema n'offre pas grand-chose comme point d'intérêt mais vous aurez une magnifique vue sur La Valette. 



















Fort Manoel


C'est un fort qui se dresse magnifiquement face à la ville de Il-Gżira dans le Marsamxett Harbour face à La Valette et qui protégeait l'accès de ce port ainsi que les mouillages de la crique de Tas-Sliema. Le fort Manoel est un fort bastionné, dont la plupart des fossés et des murs ont été taillés à même le rocher formant le relief de l'île. Il fut édifié par l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem entre 1723, date de la pose de la première pierre, et 1755. Le fort joua un rôle actif, non seulement sous le gouvernement des chevaliers de Saint-Jean, mais encore sous le dominion britannique jusqu'en 1906, date à laquelle les autorités britanniques désaffectèrent la place. 

Malheureusement pour nous, le fort était fermé lors de notre périple. 










C'est de la ville de Sliema que partent plusieurs sociétés de transport fluvial qui proposent des mini-croisières qu'ils appellent “ Full Harbours Cruises “. C'est à dire, visite complète de tous les ports autour de La Valette. 


Nous avons choisi un peu par hasard la compagnie Luzzu Cruises


Les bateaux partent de l'intérieur de la crique de Sliema, puis contournent la presqu'île de Monoel jusqu'à la crique de Lazzaretto. Ils continuent vers Ta' Xbiex jusqu'aux criques de Msida et Pieta, en passant par les remparts et les fortifications entourant La Valette, puis ils vont en direction de Floriana jusqu'au Grand Port. Ils se dirigeront vers Menqa Creek, Marsa Creek et le bassin intérieur pour voir de près le grand chantier de construction navale de Malte. Continuation vers French Creek et la zone de l'arsenal, puis autour des trois Citées (L-Isla, Bormla et Il-Birgu), et avant de retourner à Sliema vous irez jusqu'à la Kalkara Creek et la Rinella Bay


Informations : Horaires : 10h30 - 12h30 - 14h30 - 16h00 (toute l'année) et 17h00 (d'avril à octobre) – Prix : Adultes 16 € et 

Enfants 13 €  


 

 





Conclusion : Je n'ai vraiment pas regretté d'être allé découvrir ce magnifique petit pays européen. C'est une destination idéale pour un bon compromis entre tourisme balnéaire et visite culturelle. C'est une vraie remontée dans le temps lorsque vous découvrez ces passionnantes cités d’art si bien conservées, où chaque monument porte la marque chevaleresque. L'archipel maltaise est un savent mélange d'un art de vivre, d'une culture passionnante, d'un patrimoine exceptionnel, d'une mer d'un dégradé de bleu magnifique et d'un soleil omniprésent, sans compter un accueil chaleureux, créant les ingrédients d'un cocktail idéal pour des vacances parfaites.

N'hésitez pas et partez à la découverte de ce joyau méditerranéen. 



Carte de notre périple










                                          Île de Malte                                                                         Île de Comino  








                                                                                         Île de Gozo    


——————————————————————————————————————————————————————————————————————————

Les navettes ferry rapides : Que vous soyez à La Valette et vous vouliez visiter les trois Citées ou encore vous voulez passer quelques heures pour des emplettes dans la petite ville balnéaire de Tas-Sliema en face de La Valette, le plus simple est d'utiliser les navettes ferry rapides. C'est beaucoup plus sympa et rapide. La vue sur La Valette est superbe et ce n'est pas cher.
Les navettes ferry rapides : Que vous soyez à La Valette et vous vouliez visiter les trois Citées ou encore vous voulez passer quelques heures pour des emplettes dans la petite ville balnéaire de Tas-Sliema en face de La Valette, le plus simple est d'utiliser les navettes ferry rapides. C'est beaucoup plus sympa et rapide. La vue sur La Valette est superbe et ce n'est pas cher.
On les trouve sur l'île de Malte et de Gozo. À Malte, il y a deux circuits, le rouge pour le Sud et le bleu pour le Nord.  C'est 20 € par personne pour les deux circuits - Ouvert de 9h à 15h.
On les trouve sur l'île de Malte et de Gozo. Sur l'île de Gozo, il y a aussi deux circuits, le bleu pour le l'Est et le violet pour l'Ouest.   C'est 18 € par personne pour les deux circuits - Ouvert de 9h45 à 15h45.
Pour aller de Malte à Gozo ou encore à Comino, ils sont indispensables. Que vous  une voiture ou que vous soyez à pied, c'est un transport rapide et régulier idéal pour passer d'île en île.
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
La Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette sur l'île de Malte
Un joli jardin arboré permettant d’admirer la vue sur la mer et les Trois Cités qui se trouvent juste en face de La Valette.
À quelques mètres de la place Saint Georges se trouve un magnifique hôtel particulier du XVIe siècle ; La Casa Rocca Piccola. Cette splendide demeure appartient à la famille du Marquis De Piro. Cette demeure porte le nom de son premier propriétaire, l'Amiral Don Pedro La Rocca. C'est le seul palais de La Valette habité par des particuliers.
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Elme et son Musée National de la Guerre à La Valette sur l'île de Malte
Situées au Sud et face à La Valette, c'est le nom générique des trois villes nommées ; L-Isla, Il-Birgu, et Bormla .   La meilleure façon de découvrir ces Trois Cités est tout simplement de se balader à pied dans les ruelles, de visiter quelques bâtiments et forts, et d’admirer les superbes vue sur La Valette.
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ville de L-Isla sur l'île de Malte
Ce petit jardin, créé en 1551 par le Grand Maitre de La Sengle, offre une vue panoramique exceptionnelle sur La Valette. Il se  trouve au bout de ce qui reste de la forteresse Saint-Michel sur la pointe des bastions. Vous pourrez admirer la célèbre petite tour de garde Il-Gardjola qui a sur ses flancs divers symboles sculptés comme un œil, une oreille et un oiseau Grue représentant la tutelle et l'observance protégeant les côtes maltaise.
Ce petit jardin, créé en 1551 par le Grand Maitre de La Sengle, offre une vue panoramique exceptionnelle sur La Valette. Il se  trouve au bout de ce qui reste de la forteresse Saint-Michel sur la pointe des bastions. Vous pourrez admirer la célèbre petite tour de garde Il-Gardjola qui a sur ses flancs divers symboles sculptés comme un œil, une oreille et un oiseau Grue représentant la tutelle et l'observance protégeant les côtes maltaise.
Ce petit jardin, créé en 1551 par le Grand Maitre de La Sengle, offre une vue panoramique exceptionnelle sur La Valette. Il se  trouve au bout de ce qui reste de la forteresse Saint-Michel sur la pointe des bastions. Vous pourrez admirer la célèbre petite tour de garde Il-Gardjola qui a sur ses flancs divers symboles sculptés comme un œil, une oreille et un oiseau Grue représentant la tutelle et l'observance protégeant les côtes maltaise.
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
De style baroque cette très belle église conventuelle du XVIIe siècle servait aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem avant la construction de La Valette et de sa cathédrale.  Elle se trouve sur le site d’une église bâtie en 1090, sous le règne de Roger Ier de Sicile. À l’arrivée de l’ordre de Saint-Jean, en 1530, elle est agrandie, mais brûle deux ans plus tard. Avec l’installation des chevaliers à La Valette, en 1571, elle devient l’église des Inquisiteurs.
De style baroque cette très belle église conventuelle du XVIIe siècle servait aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem avant la construction de La Valette et de sa cathédrale.  Elle se trouve sur le site d’une église bâtie en 1090, sous le règne de Roger Ier de Sicile. À l’arrivée de l’ordre de Saint-Jean, en 1530, elle est agrandie, mais brûle deux ans plus tard. Avec l’installation des chevaliers à La Valette, en 1571, elle devient l’église des Inquisiteurs.
De style baroque cette très belle église conventuelle du XVIIe siècle servait aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem avant la construction de La Valette et de sa cathédrale.  Elle se trouve sur le site d’une église bâtie en 1090, sous le règne de Roger Ier de Sicile. À l’arrivée de l’ordre de Saint-Jean, en 1530, elle est agrandie, mais brûle deux ans plus tard. Avec l’installation des chevaliers à La Valette, en 1571, elle devient l’église des Inquisiteurs.
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Le Fort Saint-Angelo dans la ville de Il-Birgu sur l'île de Malte
Coincée entre L-Isla et Il-Birgu, cette ville fait partie des Trois Cités. Le site est habité dès l'époque mégalithique. Trois structures mégalithiques ont été trouvés avec des nombreux objets quotidiens de l'époque, outils, silex et tessons. Des églises troglodytes ont été également découvertes dont une chapelle, par des ouvriers, en déblayant des gravas de la Seconde Guerre Mondiale.  Plus discrète que ses voisines, elle n'offre pas grand chose à visiter.
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
Ħal Tarxien Temples sur l'île de Malte
C'est un hôtel 2 étoiles avec un emplacement idéal et la vue des chambres est superbe.  Situé au cœur de La Valette, tout est à proximité les bus, les restaurants, commerces et  Navettes fluviales. La propreté est irréprochable et le personnel gentil et disponible.  Sans compter, un petit déjeuner copieux et excellent.  La déco est un peu désuète, mais le confort est très suffisant.  Il propose un service de navette pour venir ou vous emmener à l'aéroport : 20 € le service pour 4 personnes maximum.
C'est un hôtel 3 étoiles, idéalement situé au cœur de La Valette. Un personnel très accueillant, très serviable et à votre écoute. La décoration est superbe avec beaucoup de goût et les  chambres sont confortables avec des salles de bain pas très grandes mais très fonctionnelles. Le petit déjeuner buffet est copieux. Sur le toit, il y a une belle piscine avec vue sur la ville.
ville de Marsaxlokk sur l'île de Malte
ville de Marsaxlokk sur l'île de Malte
ville de Marsaxlokk sur l'île de Malte
ville de Marsaxlokk sur l'île de Malte
ville de Marsaxlokk sur l'île de Malte
ville de Marsaxlokk sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
St. Peter's Pool sur l'île de Malte
Très souvent un habitant maltais appelé Carmelo vient passer quelques heures avec son  chien " Titti ". Tous les deux sont très connus dans le coin. Cet incroyable et courageux Jack Russel fait des plongeons de plusieurs mètres de hauteur en aboyant de bonheur.  Il attend que son maitre se prépare à sauter et plonge avec lui du plus haut des rochers.
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Blue Grotto sur l'île de Malte
Ces ruines sont composées de quatre temples qui s'échelonnent sur une période de mille ans entre 3 600 à 2 500 av. J.C. connue sous le nom de phase Ġgantija dans la préhistoire maltaise.
Ħaġar Qim Temple sur l'île de Malte
Ħaġar Qim Temple sur l'île de Malte
Ħaġar Qim Temple sur l'île de Malte
Ħaġar Qim Temple sur l'île de Malte
Il se trouve à environ 500 mètres des temples de Ħaġar Qim. Construit au IVe millénaire av. J.-C., Mnajdra fait partie des sites religieux les plus anciens sur Terre. Le site se compose de trois temples faisant face à un parvis ovale commun.  La première et la plus ancienne structure date de la phase Ġgantija entre 3 600 et 3 200 avant J.C..
L-Mnajdra Temple sur l'île de Malte
L-Mnajdra Temple sur l'île de Malte
L-Mnajdra Temple sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
Ville de Mdina sur l'île de Malte
La cathédrale Saint-Paul et son musée à mdina sur l'île deMalte
La cathédrale Saint-Paul et son musée à mdina sur l'île deMalte
La cathédrale Saint-Paul et son musée à mdina sur l'île deMalte
La cathédrale Saint-Paul et son musée à mdina sur l'île deMalte
La cathédrale Saint-Paul et son musée à mdina sur l'île deMalte
La cathédrale Saint-Paul et son musée à mdina sur l'île deMalte
L'église et le prieuré carmélites de l'Annonciation de Notre-Dame furent édifiés entre 1660 et 1675, à la suite de l'arrivée de la première communauté carmélite à Rabat au XVe siècle. C'est dans cette église que commença l'insurrection contre les Français en 1800. Cette magnifique église est construite en ellipse et arbore un style baroque. À l'intérieur, la peinture y occupe une place importante avec une toile de Stefano Erardi (1677) surplombant l'autel ainsi que des peintures de l'artiste maltais Giuseppe Cali.
L'église et le prieuré carmélites de l'Annonciation de Notre-Dame furent édifiés entre 1660 et 1675, à la suite de l'arrivée de la première communauté carmélite à Rabat au XVe siècle. C'est dans cette église que commença l'insurrection contre les Français en 1800. Cette magnifique église est construite en ellipse et arbore un style baroque. À l'intérieur, la peinture y occupe une place importante avec une toile de Stefano Erardi (1677) surplombant l'autel ainsi que des peintures de l'artiste maltais Giuseppe Cali.
Le Viewpoint : Tout au bout de la cité, vous arriverez sur une petite terrasse d'où vous aurez une vue panoramique sur le côté Est de l'île de Malte. Vous apercevrez au premier plan la ville de Mosta et plus au loin, légèrement sur votre droite, La Valette.
Située dans la ville de Rabat, à 2 minutes à pied de la porte principale de Mdina, cette belle demeure pittoresque de famille date du  XVIIe siècle. Cette très jolie maison d'hôte est idéale pour découvrir Rabat et Mdina. Les chambres sont très  bien décorées et très confortables. L’accueil est chaleureux, souriant et ils sont à l’écoute des clients.
Je vous conseille de ne pas faire comme nous et de réserver. C'est vraiment une excellente adresse avec peu de plat à la carte mais une qualité irréprochable. Il y avait beaucoup de clients ce soir-là et le service a été un peu long. Ils servent une cuisine raffinée et tout ce que nous avons gouté était excellent.
Lorsque les musulmans se sont emparés de Malte, ils ont divisé la ville de Mdina en deux villes par un fossé : Mdina, et Rabat, la banlieue, car ils trouvaient l'agglomération trop grande. Aujourd'hui, Mdina ne compte que 300 habitants, alors que Rabat en compte 11 000.  Rabat abrite les catacombes Saint-Paul et Sainte-Agathe. Ces catacombes ont été utilisées à l'époque romaine pour enterrer les morts car, selon la culture romaine, il était impur de les enterrer en ville. Mdina et des quartiers de Rabat sont construits au-dessus d'une ancienne ville romaine.
Lorsque les musulmans se sont emparés de Malte, ils ont divisé la ville de Mdina en deux villes par un fossé : Mdina, et Rabat, la banlieue, car ils trouvaient l'agglomération trop grande. Aujourd'hui, Mdina ne compte que 300 habitants, alors que Rabat en compte 11 000.  Rabat abrite les catacombes Saint-Paul et Sainte-Agathe. Ces catacombes ont été utilisées à l'époque romaine pour enterrer les morts car, selon la culture romaine, il était impur de les enterrer en ville. Mdina et des quartiers de Rabat sont construits au-dessus d'une ancienne ville romaine.
Lorsque les musulmans se sont emparés de Malte, ils ont divisé la ville de Mdina en deux villes par un fossé : Mdina, et Rabat, la banlieue, car ils trouvaient l'agglomération trop grande. Aujourd'hui, Mdina ne compte que 300 habitants, alors que Rabat en compte 11 000.  Rabat abrite les catacombes Saint-Paul et Sainte-Agathe. Ces catacombes ont été utilisées à l'époque romaine pour enterrer les morts car, selon la culture romaine, il était impur de les enterrer en ville. Mdina et des quartiers de Rabat sont construits au-dessus d'une ancienne ville romaine.
C'est une importante église baroque et en raison de la grotte de Paul située en dessous, c'est aussi l'un des mémoriaux et des lieux de pèlerinage de l'apôtre Paul. Il est inscrit à l'Inventaire national des biens culturels des îles maltaises et est un bâtiment protégé. En 2020, elle a été élevée au rang de basilique mineure par le pape François.
C'est une importante église baroque et en raison de la grotte de Paul située en dessous, c'est aussi l'un des mémoriaux et des lieux de pèlerinage de l'apôtre Paul. Il est inscrit à l'Inventaire national des biens culturels des îles maltaises et est un bâtiment protégé. En 2020, elle a été élevée au rang de basilique mineure par le pape François.
C'est une importante église baroque et en raison de la grotte de Paul située en dessous, c'est aussi l'un des mémoriaux et des lieux de pèlerinage de l'apôtre Paul. Il est inscrit à l'Inventaire national des biens culturels des îles maltaises et est un bâtiment protégé. En 2020, elle a été élevée au rang de basilique mineure par le pape François.
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
Le Musée Wignacourt à Rabat sur l'île de Malte
On commence par la crypte de Sainte-Agathe qui abrite la chapelle. Une vingtaine de fresques sont  dédiées à sainte Agathe, dont 13 la représentent. Celles du XIIe et du XVe siècles qui entourent l’autel  sont superbes.
L'église a été construite en 1504 en l'honneur de dieu et de Sainte-Agathe, vierge et martyre. En 1670, cette toute petite église de 11 m2 a été élargie aux actuels dimensions.
Dans la cour, face à l'église, se trouve des escaliers pour descendre dans les catacombes de Saint-Agathe. La visite est obligatoirement guidée en groupe restreint et dure une petite demi-heure.
Les Catacombes de Saint-Paul sur l'île de Malte
Les Catacombes de Saint-Paul
Les Catacombes de Saint-Paul
Les Catacombes de Saint-Paul
Les Catacombes de Saint-Paul
Construite au XIXe siècle, cette grandiose église paroissiale possède l'un des plus grands dômes au monde. D'un diamètre intérieur de 37,2 mètres, il a été construit en s'inspirant du Panthéon de Rome. Les murs de la rotonde sont larges de plus de 9 m pour pouvoir supporter le poids d'un tel dôme.
Construite au XIXe siècle, cette grandiose église paroissiale possède l'un des plus grands dômes au monde. D'un diamètre intérieur de 37,2 mètres, il a été construit en s'inspirant du Panthéon de Rome. Les murs de la rotonde sont larges de plus de 9 m pour pouvoir supporter le poids d'un tel dôme.
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
Il-Ġnejna Bay sur l'île de Malte
De-là vous avez une belle vue sur la Méditerranée et vous dominerez la grande plage de  sable fin de Għajn Tuffieħa “ Riviera Beach“.
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
Ville de Mellieħa sur l'île de Malte
L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa sur l'île de Malte
L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa sur l'île de Malte
L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa sur l'île de Malte
L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa sur l'île de Malte
L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa sur l'île de Malte
L'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie de Mellieħa sur l'île de Malte
Située dans une cours, cette petite église catholique se trouve légèrement en recul par apport à l'église paroissiale de la  Nativité de la Vierge Marie. C'est le plus ancien sanctuaire, de l'île de Malte, dédié à la Vierge. Elle est un lieu d'un pèlerinage très populaire. Les parties les plus anciennes datent de la fin du XVIe siècle et vu sa popularité, l'église a été plusieurs fois modifiée pendant plus d'une centaine d'année.
Située dans une cours, cette petite église catholique se trouve légèrement en recul par apport à l'église paroissiale de la  Nativité de la Vierge Marie. C'est le plus ancien sanctuaire, de l'île de Malte, dédié à la Vierge. Elle est un lieu d'un pèlerinage très populaire. Les parties les plus anciennes datent de la fin du XVIe siècle et vu sa popularité, l'église a été plusieurs fois modifiée pendant plus d'une centaine d'année.
Située dans une cours, cette petite église catholique se trouve légèrement en recul par apport à l'église paroissiale de la  Nativité de la Vierge Marie. C'est le plus ancien sanctuaire, de l'île de Malte, dédié à la Vierge. Elle est un lieu d'un pèlerinage très populaire. Les parties les plus anciennes datent de la fin du XVIe siècle et vu sa popularité, l'église a été plusieurs fois modifiée pendant plus d'une centaine d'année.
La tour Sainte-Agathe sur l'île de Malte
La tour Sainte-Agathe sur l'île de Malte
La tour Sainte-Agathe sur l'île de Malte
La tour Sainte-Agathe sur l'île de Malte
La tour Sainte-Agathe sur l'île de Malte
Vous pouvez continuer à pied sur le sentier en direction de la station météo.  Vous passerez près d'un beau point de vue sur la côte Ouest.  Il s'appelle The Bench (Le Banc) d'où la vue est incroyable. Il y avait un banc de marbre blanc placé face à la mer et des falaises de Mellieha. Il avait été offert et érigé à la mémoire d'une épouse décédée, par son mari. Malheureusement, il a été vandalisé et il n'en reste que quelques morceaux.
Connue sous le nom de Popeye Village (village de Popeye), la baie a servi de lieu de tournage pour la comédie musicale Popeye sortie en 1980 avec l'acteur Robin Williams qui incarnait le personnage vedette amateur d'épinards.  Pour le film, ils ont reconstitué un village de maisonnettes bancales en bois et très colorées afin de se rapprocher au plus près de la bande dessinée.
Connue sous le nom de Popeye Village (village de Popeye), la baie a servi de lieu de tournage pour la comédie musicale Popeye sortie en 1980 avec l'acteur Robin Williams qui incarnait le personnage vedette amateur d'épinards.  Pour le film, ils ont reconstitué un village de maisonnettes bancales en bois et très colorées afin de se rapprocher au plus près de la bande dessinée.
Connue sous le nom de Popeye Village (village de Popeye), la baie a servi de lieu de tournage pour la comédie musicale Popeye sortie en 1980 avec l'acteur Robin Williams qui incarnait le personnage vedette amateur d'épinards.  Pour le film, ils ont reconstitué un village de maisonnettes bancales en bois et très colorées afin de se rapprocher au plus près de la bande dessinée.
Nous décidons de partir vers la côte Est de l'île et d'aller découvrir la péninsule d'Aħrax où se trouve une petite chapelle dédiée à l'Immaculée Conception et qui se dresse juste au bord d'une falaise de 25 m de hauteur. Juste à coté, la statue de la madone d'Aħrax domine les falaises et la Méditerranée. La vue est superbe.
Nous décidons de partir vers la côte Est de l'île et d'aller découvrir la péninsule d'Aħrax où se trouve une petite chapelle dédiée à l'Immaculée Conception et qui se dresse juste au bord d'une falaise de 25 m de hauteur. Juste à coté, la statue de la madone d'Aħrax domine les falaises et la Méditerranée. La vue est superbe.
Nous décidons de partir vers la côte Est de l'île et d'aller découvrir la péninsule d'Aħrax où se trouve une petite chapelle dédiée à l'Immaculée Conception et qui se dresse juste au bord d'une falaise de 25 m de hauteur. Juste à coté, la statue de la madone d'Aħrax domine les falaises et la Méditerranée. La vue est superbe.
C'est une superbe villa d'architecture baroque située sur la péninsule de Selmun près de Mellieħa. Elle a été construit au XVIIIe siècle par le Monte della Redenzione degli Schiavi qui était une institution maltaise créée, sous le règne du Grand Maître Alof de Wignacourt, pour financer le rachat du peuple maltais réduit en esclavage par les Ottomans ou le Pirates barbaresques.
C'est une superbe villa d'architecture baroque située sur la péninsule de Selmun près de Mellieħa. Elle a été construit au XVIIIe siècle par le Monte della Redenzione degli Schiavi qui était une institution maltaise créée, sous le règne du Grand Maître Alof de Wignacourt, pour financer le rachat du peuple maltais réduit en esclavage par les Ottomans ou le Pirates barbaresques.
C'est une superbe villa d'architecture baroque située sur la péninsule de Selmun près de Mellieħa. Elle a été construit au XVIIIe siècle par le Monte della Redenzione degli Schiavi qui était une institution maltaise créée, sous le règne du Grand Maître Alof de Wignacourt, pour financer le rachat du peuple maltais réduit en esclavage par les Ottomans ou le Pirates barbaresques.
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Le Fort Campbell sur l'île de Malte
Nous avions réservé pour 3 nuits  à l'Hôtel VIU57 dans la ville de Mellieħa. Cet hôtel est situé sur un point culminant de la ville  juste à côté de l'église  paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie et de plusieurs très bons  restaurants. Assez récent, il est doté d'une belle terrasse bien exposée avec une piscine et d'une vue magnifique. Les chambres, avec une décoration contemporaine, sont propres et toutes ont la vue mer. Très calme et très bien situé, il est parfait pour passer quelques jours dans le Nord  de l’île. Le personnel est sympathique et souriant, toujours à l’écoute des clients. Le petit  déjeuner est copieux et excellent. Cet hôtel a été l'un des meilleurs que nous avons eu à Malte.
Il se situe juste en face de l'église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie et surtout il n'est pas très loin de notre hôtel. Bon rapport qualité prix. Une très belle terrasse avec vue sur la cathédrale. Ils s'occupent des détails et de l'éclairage. L'accueil est extra et le service  rapide. Ils ont un menu de plats avec une belle variété de choix et des plats du jours. Tout est  bon, mais j'ai adoré les calamars frits, le thon était excellent, s'en oublier le risotto Marinara  qui était succulent. Le prix est très raisonnable.
Blue Lagoon sur l'île de Comino dans l'archiplel maltaise
Blue Lagoon sur l'île de Comino dans l'archiplel maltaise
Blue Lagoon sur l'île de Comino dans l'archiplel maltaise
Blue Lagoon sur l'île de Comino dans l'archiplel maltaise
Blue Lagoon sur l'île de Comino dans l'archiplel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
Crystal Lagoon sur l'île de Comino dans l'archipel maltaise
À quelques pas du Crystal Lagoon se trouvent un certain nombre de cavernes marines cachées accessibles uniquement par bateau. Lorsque la lumière du soleil frappe l'eau jà certaines heures, les murs de la grotte s'illuminent de différentes nuances de bleu. C'est, parait-il, magique.
Le sentier continue jusqu'à d'impressionnants falaises à pic. En dessous, se trouve Taħt il-Mazz, une crique très réputée pour stationner les bateaux de vacanciers. La crique est idéale pour se protéger du vent et l'eau reste assez calme.
Construite en 1618, cette superbe tour servait de tour de défense pour protéger les navires, naviguant entre Malte et Gozo, des corsaires et des pirates qui se cachaient sous les falaises et dans les grottes. Elle servait aussi de lien de communication entre Malte et Gozo si l'île de Gozo était attaquée.   À savoir que si le drapeau flotte, elle est ouverte pour la visite. Malheureusement pour nous, pas de drapeau ce jour là, donc pas de visite...
Construite en 1618, cette superbe tour servait de tour de défense pour protéger les navires, naviguant entre Malte et Gozo, des corsaires et des pirates qui se cachaient sous les falaises et dans les grottes. Elle servait aussi de lien de communication entre Malte et Gozo si l'île de Gozo était attaquée.   À savoir que si le drapeau flotte, elle est ouverte pour la visite. Malheureusement pour nous, pas de drapeau ce jour là, donc pas de visite...
C'est un ancien hôpital tout en pierre qui était dédié à l'époque aux maladies infectieuses. Il a été construit sur le site d'une ancienne structure résidentielle appelée Il-Palazz qui datait de l'époque des chevaliers en XVIIIe siècle .  Vu son exceptionnel isolement, au XIXe siècle et à la suite d'une épidémie de choléra, les britanniques ont décidé de construire un hôpital sur le site et plus tard, au XXe siècle, une ferme pour repeupler sa population porcine à la suite d'une épidémie mortelle de peste porcine africaine.
C'est un ancien hôpital tout en pierre qui était dédié à l'époque aux maladies infectieuses. Il a été construit sur le site d'une ancienne structure résidentielle appelée Il-Palazz qui datait de l'époque des chevaliers en XVIIIe siècle .  Vu son exceptionnel isolement, au XIXe siècle et à la suite d'une épidémie de choléra, les britanniques ont décidé de construire un hôpital sur le site et plus tard, au XXe siècle, une ferme pour repeupler sa population porcine à la suite d'une épidémie mortelle de peste porcine africaine.
Pour retourner au Blue Laggon, nous sommes passés par la route en terre intérieure. Les paysages sont beaux mais très arides.
Pour retourner au Blue Laggon, nous sommes passés par la route en terre intérieure. Les paysages sont beaux mais très arides.
Cette île de 67 km2 est la deuxième par sa taille dans l'archipel maltaise. Elle se situe au Nord de l'archipel et c'est l'île la plus proche de la Sicile. Gozo est séparée de la Sicile par le canal de Malte qui mesure environ 90 kilomètres de large et de Malte par un bras de mer de 5 km. Cette belle petite île est un autre univers, plus calme et reposant.
Cette île de 67 km2 est la deuxième par sa taille dans l'archipel maltaise. Elle se situe au Nord de l'archipel et c'est l'île la plus proche de la Sicile. Gozo est séparée de la Sicile par le canal de Malte qui mesure environ 90 kilomètres de large et de Malte par un bras de mer de 5 km. Cette belle petite île est un autre univers, plus calme et reposant.
Ville d'Ir-Rabat sur l'île de Gozo
Ville d'Ir-Rabat sur l'île de Gozo
Ville d'Ir-Rabat sur l'île de Gozo
Ville d'Ir-Rabat sur l'île de Gozo
Ville d'Ir-Rabat sur l'île de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Citadelle de Gozo
La Cathédrale de Gozo
La Cathédrale de Gozo
La Cathédrale de Gozo
La Cathédrale de Gozo
Située dans le quartier du vieux Rabat, elle se trouve sur la place San Ġorġ. La construction de la basilique remonte à 1678, mais celle-ci est par la suite gravement endommagée durant grand le tremblement de terre de 1693.  Sa reconstruction sera longue et très coûteuse. Il a fallu plusieurs siècles pour que la basilique soit telle qu'elle est aujourd'hui. Comme exemple ; sa façade sera achevée en 1818, et le dôme seulement au cours du XXe siècle. Sa façade assez sobre est recouverte de marbre et de stuc doré. Son énorme porte, qui est un ajout récent, est entièrement faite de bronze.
Située dans le quartier du vieux Rabat, elle se trouve sur la place San Ġorġ. La construction de la basilique remonte à 1678, mais celle-ci est par la suite gravement endommagée durant grand le tremblement de terre de 1693.  Sa reconstruction sera longue et très coûteuse. Il a fallu plusieurs siècles pour que la basilique soit telle qu'elle est aujourd'hui. Comme exemple ; sa façade sera achevée en 1818, et le dôme seulement au cours du XXe siècle. Sa façade assez sobre est recouverte de marbre et de stuc doré. Son énorme porte, qui est un ajout récent, est entièrement faite de bronze.
Située dans le quartier du vieux Rabat, elle se trouve sur la place San Ġorġ. La construction de la basilique remonte à 1678, mais celle-ci est par la suite gravement endommagée durant grand le tremblement de terre de 1693.  Sa reconstruction sera longue et très coûteuse. Il a fallu plusieurs siècles pour que la basilique soit telle qu'elle est aujourd'hui. Comme exemple ; sa façade sera achevée en 1818, et le dôme seulement au cours du XXe siècle. Sa façade assez sobre est recouverte de marbre et de stuc doré. Son énorme porte, qui est un ajout récent, est entièrement faite de bronze.
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
La basilique Notre-Dame Ta' Pinu de Għarb sur l'île de Gozo
Village de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Village de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Village de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Baie de Ix-Xlendi sur l'île de Gozo
Les falaises de Gebel Ben Gorg :  Vous devez aller jusqu'à l'étang artificiel de Saint-Raphaël, San Raflu Lake près de la  localité de Kerċem. À l'époque, les villageois venaient ici pour laver leur linge.
Les falaises de Gebel Ben Gorg sur l"île de Gozo
Les falaises de Gebel Ben Gorg sur l"île de Gozo
Les falaises de Gebel Ben Gorg sur l"île de Gozo
Les falaises de Gebel Ben Gorg sur l"île de Gozo
Les falaises de Gebel Ben Gorg sur l"île de Gozo
Comme son nom l'indique, Inland Sea est une petite baie fermée qui est reliée à la mer par un grand tunnel naturel, à travers la falaise, qui s'étend approximativement sur 80 m.  La mer intérieure est parait-il l'un des sites de plongée les plus spectaculaires d'Europe.
Comme son nom l'indique, Inland Sea est une petite baie fermée qui est reliée à la mer par un grand tunnel naturel, à travers la falaise, qui s'étend approximativement sur 80 m.  La mer intérieure est parait-il l'un des sites de plongée les plus spectaculaires d'Europe.
C'était une magnifique arche naturelle calcaire emblématique de l'archipel maltaise et très  populaire auprès des touristes.  Ce joyau touristique, apparue probablement au XIXe siècle, était menacée depuis plusieurs  années par l’érosion marine et sa disparition était envisagée tant le site était jugé instable.
Fungus Rock (rocher des  champions), sur lequel pousse le cynomorium écarlate, la Racine du Général, Għerq tal-Ġeneral en maltais, un champignon vivace parasite. Cette plante servait de médicament pour les traitements de la dysenterie.
C'était une magnifique arche naturelle calcaire emblématique de l'archipel maltaise et très  populaire auprès des touristes.  Ce joyau touristique, apparue probablement au XIXe siècle, était menacée depuis plusieurs  années par l’érosion marine et sa disparition était envisagée tant le site était jugé instable.
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Les Marais Salants de Xwejni sur l'île de Gozo
Wied Il-Ghasri est un site reculé mais vraiment à voir. Long de 300 m, ce petit fjord très étroit est le seul et l'unique de Gozo. Paradis des plongeurs et des baigneurs en quête de fraîcheur cette crique en forme de fjord est superbe. Les falaises sculptées dans le calcaire serpentent jusqu'à la mer et offrent une eau bleue et cristalline à ses visiteurs.
Wied Il-Ghasri est un site reculé mais vraiment à voir. Long de 300 m, ce petit fjord très étroit est le seul et l'unique de Gozo. Paradis des plongeurs et des baigneurs en quête de fraîcheur cette crique en forme de fjord est superbe. Les falaises sculptées dans le calcaire serpentent jusqu'à la mer et offrent une eau bleue et cristalline à ses visiteurs.
Wied Il-Ghasri est un site reculé mais vraiment à voir. Long de 300 m, ce petit fjord très étroit est le seul et l'unique de Gozo. Paradis des plongeurs et des baigneurs en quête de fraîcheur cette crique en forme de fjord est superbe. Les falaises sculptées dans le calcaire serpentent jusqu'à la mer et offrent une eau bleue et cristalline à ses visiteurs.
Située entre les villages de Nadur et Xagħra. Elle est recouverte d'une plage de sable ocre orangé qui la rend très populaire auprès des Maltais et des touristes. Pour certains, ce serait la meilleur plage où se poser lors d'un périple à Malte.  Une statue de la Vierge à l'Enfant est érigée au centre de la baie, sur la plage, depuis 1881. Elle doit protéger les marins et les baigneurs.
La grotte de Tal Mixta est une grotte pittoresque située dans les collines de Nadur. La grotte en elle même ne casse pas trois pattes à un canard mais la vue sur la baie est superbe. La grotte agit essentiellement comme une fenêtre pour l'une des vues les plus belles sur la Méditerranée.
La grotte de Tal Mixta est une grotte pittoresque située dans les collines de Nadur. La grotte en elle même ne casse pas trois pattes à un canard mais la vue sur la baie est superbe. La grotte agit essentiellement comme une fenêtre pour l'une des vues les plus belles sur la Méditerranée.
La grotte de Tal Mixta est une grotte pittoresque située dans les collines de Nadur. La grotte en elle même ne casse pas trois pattes à un canard mais la vue sur la baie est superbe. La grotte agit essentiellement comme une fenêtre pour l'une des vues les plus belles sur la Méditerranée.
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
Ġgantija Temples sur l'île de Gozo
On peut également voir trois dolmens et les fameuses Cart Ruts, ornières de charrette ;  une série d'ornières parallèles qui auraient été créées par les énormes rochers traînés par les hommes du néolithique, ce n'est cependant qu'une théorie, car personne ne sait vraiment ce qu'étaient exactement les soi-disant ornières de charrette et aucun  archéologue au monde n’a réussi à trouver une réponse définitive.
Les falaises de Ta' Ċenċ sont une bande linéaire de 20 hectares de littoral escarpé à côté de la ville de Ta' Sannat, sur la côte Sud de l'île. Ce sont de magnifiques falaises abruptes et accidentées qui s'élèvent du niveau de la mer à une hauteur de 120 m.  Elles sont identifiées comme une zone importante pour les oiseaux.  Ces falaises abritent également un certain nombre de vestiges archéologiques et historiques intéressants comme le temple mégalithique connu sous le nom de Borġ L-Imramma, qui se compose d'une cour à peu près circulaire, d'environ 20 mètres de diamètre. On pense que la structure date d'environ 4 100 à 3 000 avant notre ère. On peut également voir trois dolmens et les fameuses Cart Ruts, ornières de charrette ; une série d'ornières parallèles qui auraient été créées par les énormes rochers traînés par les hommes du néolithique, ce n'est cependant qu'une théorie, car personne ne sait vraiment ce qu'étaient exactement les soi-disant ornières de charrette et aucun archéologue au monde n’a réussi à trouver une réponse définitive.
Les falaises de Ta' Ċenċ sont une bande linéaire de 20 hectares de littoral escarpé à côté de la ville de Ta' Sannat, sur la côte Sud de l'île. Ce sont de magnifiques falaises abruptes et accidentées qui s'élèvent du niveau de la mer à une hauteur de 120 m.  Elles sont identifiées comme une zone importante pour les oiseaux.  Ces falaises abritent également un certain nombre de vestiges archéologiques et historiques intéressants comme le temple mégalithique connu sous le nom de Borġ L-Imramma, qui se compose d'une cour à peu près circulaire, d'environ 20 mètres de diamètre. On pense que la structure date d'environ 4 100 à 3 000 avant notre ère. On peut également voir trois dolmens et les fameuses Cart Ruts, ornières de charrette ; une série d'ornières parallèles qui auraient été créées par les énormes rochers traînés par les hommes du néolithique, ce n'est cependant qu'une théorie, car personne ne sait vraiment ce qu'étaient exactement les soi-disant ornières de charrette et aucun archéologue au monde n’a réussi à trouver une réponse définitive.
Les falaises de Ta' Ċenċ sont une bande linéaire de 20 hectares de littoral escarpé à côté de la ville de Ta' Sannat, sur la côte Sud de l'île. Ce sont de magnifiques falaises abruptes et accidentées qui s'élèvent du niveau de la mer à une hauteur de 120 m.  Elles sont identifiées comme une zone importante pour les oiseaux.  Ces falaises abritent également un certain nombre de vestiges archéologiques et historiques intéressants comme le temple mégalithique connu sous le nom de Borġ L-Imramma, qui se compose d'une cour à peu près circulaire, d'environ 20 mètres de diamètre. On pense que la structure date d'environ 4 100 à 3 000 avant notre ère. On peut également voir trois dolmens et les fameuses Cart Ruts, ornières de charrette ; une série d'ornières parallèles qui auraient été créées par les énormes rochers traînés par les hommes du néolithique, ce n'est cependant qu'une théorie, car personne ne sait vraiment ce qu'étaient exactement les soi-disant ornières de charrette et aucun archéologue au monde n’a réussi à trouver une réponse définitive.
Ville de Tas-Sliema sur l'île de Malte
Ville de Tas-Sliema sur l'île de Malte
Ville de Tas-Sliema sur l'île de Malte
Ville de Tas-Sliema sur l'île de Malte
C'est un fort qui se dresse magnifiquement face à la ville de Il-Gżira dans le Marsamxett Harbour face à La Valette et qui protégeait l'accès de ce port ainsi que les mouillages de la crique de Tas-Sliema.
C'est un fort qui se dresse magnifiquement face à la ville de Il-Gżira dans le Marsamxett Harbour face à La Valette et qui protégeait l'accès de ce port ainsi que les mouillages de la crique de Tas-Sliema.
Véritable musée à ciel ouvert au cœur de la Méditerranée, ce minuscule archipel, possède un charme irrésistible et inattendu. Ce petit groupe de 8 îles se dresse fièrement entre orient et occident. C'est au large de la Sicile et de la Tunisie, au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée, que s’égrènent ces petites îles.
Véritable musée à ciel ouvert au cœur de la Méditerranée, ce minuscule archipel, possède un charme irrésistible et inattendu. Ce petit groupe de 8 îles se dresse fièrement entre orient et occident. C'est au large de la Sicile et de la Tunisie, au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée, que s’égrènent ces petites îles.
Véritable musée à ciel ouvert au cœur de la Méditerranée, ce minuscule archipel, possède un charme irrésistible et inattendu. Ce petit groupe de 8 îles se dresse fièrement entre orient et occident. C'est au large de la Sicile et de la Tunisie, au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée, que s’égrènent ces petites îles.


© Textes et photographies : Stéphane Campagne/All rights reserved. 

Le contenu de ce site est protégé par le droit d’auteur, toute reproduction totale ou partielle est interdite

Facebook







A PROPOS  -  CONTACT    

Copyright © / TOUS DROITS RÉSERVÉS   -   BLOG PHOTOS/VOYAGE    -  MENTIONS LÉGALES 

OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.